Ma France je t'aime

Ce sont les deux médicaments les plus prometteurs testés dans le monde entier pour le coronavirus

 

 

médicaments prometteurs testés coronavirus

De l’apparition des premiers cas de coronavirus en décembre 2019 à la déclaration de pandémie par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), et bien au-delà du million, le nouveau SRAS-CoV-2 a mis le système de santé mondial sous contrôle et fait courir contre la montre les chercheurs des grandes entreprises pharmaceutiques pour trouver un traitement efficace contre cette nouvelle maladie.

Le 18 mars, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé ce qui est déjà le plus grand essai clinique dans la recherche d’un traitement efficace pour le nouveau coronavirus. Le directeur général de l’agence, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a annoncé que pour trouver plus rapidement des traitements et des médicaments potentiels pour combattre le coronavirus, ils allaient entamer une étude mondiale pour rechercher et tester des traitements non encore éprouvés.

Le méga-essai, qu’ils ont appelé Solidarité, testera quatre des traitements les plus prometteurs et inclura des milliers de patients d’au moins 10 pays, bien que l’on s’attende à ce que beaucoup d’autres se joignent à eux après le début de l’essai.

Les premiers à se porter volontaires pour les essais ont été l’Argentine, le Bahreïn, le Canada, la France, l’Iran, la Norvège, l’Afrique du Sud, l’Espagne, la Suisse et la Thaïlande, qui ont pris des mesures très différentes pour faire face à la pandémie et avec des résultats très différents. « Plus il y a de pays qui participent, plus les résultats seront rapides », a déclaré M. Ghebreyesus.

Voir aussi dans cette même catégorie : https://www.afrikmag.com/category/societe/

Simultanément, en Europe, l’essai appelé Discovery – lancé le 22 mars – comprendra 3 200 patients d’Allemagne, de Belgique, d’Espagne, de France, des Pays-Bas, du Luxembourg et du Royaume-Uni, qui recevront au hasard l’un des quatre traitements étudiés.

Les molécules testées

L’Espagne joue un rôle important dans le programme de développement du remdesivir, puisqu’elle participe à deux essais cliniques qui sont réalisés dans 13 hôpitaux de ce pays

Il s’agit d’un antirétroviral à large spectre développé par Gilead après plus de 10 ans de recherche, qui a démontré son activité dans des modèles animaux contre de multiples pathogènes viraux émergents, notamment le virus Ebola, le virus Marburg, le MERS et le SRAS1. Ces deux derniers sont également des coronavirus et ont des structures similaires au virus qui cause l’IDOC-19. Les données précliniques du remdesivir dans le MERS et le SRAS indiquent qu’il pourrait avoir une activité contre le nouveau coronavirus.

L’Espagne joue un rôle important dans le programme de développement du remdesivir, puisqu’elle participe à deux essais cliniques menés dans 13 hôpitaux de ce pays, qui étudient l’efficacité et la sécurité de ce médicament chez les patients infectés présentant des symptômes modérés et graves. En outre, Gilead a également collaboré à l’étude Solidaridad en apportant son expérience scientifique et en faisant don des médicaments, une étude à laquelle participent 11 hôpitaux espagnols.

En savoir plus aussi sur la pandémie aux Etats-unis : http://allezlafrance.over-blog.com/2020/04/la-pandemie-de-covid-19-etats-unis

« Nous attendons beaucoup de cette molécule », car « les premiers résultats in vitro étaient très bons », a commenté le virologue Bruno Lina, professeur de virologie au CHU de Lyon (au centre).

Hydroxychloroquine

L’hydroxychloroquine et son analogue, la chloroquine, sont dérivés de la quinine, que les chimistes français ont isolée en 1820 de l’écorce du quinquina, selon Medicines for Malaria Venture. En 1934, des scientifiques allemands ont créé la chloroquine synthétique dans le cadre d’une classe d’antipaludiques, a déclaré MMV. L’hydroxychloroquine est la version la moins toxique de la chloroquine.

C’est un principe actif antipaludique, également utilisé dans les maladies auto-immunes telles que la polyarthrite rhumatoïde et le lupus.

C’est le régime qui suscite le plus d’espoir, entre autres parce qu’il est économique, facile et rapide à produire et qu’il agit par divers mécanismes d’action.

Il est présent dans différents protocoles de recherche, et les rapports de cas provenant de différents professionnels sont multipliés quotidiennement, les meilleurs résultats étant observés chez les patients au stade précoce.

Rénovation de salle de bain

Déco salle de bain

Un relooking de la salle de bains est un moyen facile d’embellir votre maison. Mais avant de commencer à prendre des mesures pour une douche ouverte, vous devriez prendre le temps de planifier la rénovation de votre salle de bains étape par étape, afin de savoir exactement dans quoi vous vous engagez.

Combien coûte la rénovation d’une salle de bains ?

Le coût total moyen d’une rénovation de salle de bains se situe entre 10 000 et 15 000 euros, les coûts de main-d’œuvre représentant au moins 20 % du budget. En optant pour le bricolage, vous pouvez vous attendre à économiser jusqu’à quelques milliers de dollars.

Vous souhaitez savoir comment transformer vous-même une salle de bains ? Consultez notre guide étape par étape pour savoir comment procéder à la rénovation de votre salle de bains.

Préparez votre salle de bains à rénover
Établissez votre plan de relooking de salle de bains

Avant de vous lancer dans la rénovation de votre salle de bains, vous devez choisir un nouveau design qui correspond à votre vision et à vos compétences. Il y a tant de façons différentes d’aborder un relooking de salle de bains, allant de l’échange du meuble-lavabo à la suppression de l’espace et au recommencement.

Voici quelques éléments de design qu’il vous faut absolument fixer avant de commencer la rénovation de votre salle de bains :

Le choix des couleurs : Vous êtes fan des teintes bleues ? Ou peut-être que des nuances de gris s’intègrent au reste de votre décor ? Renseignez-vous à l’avance pour vous assurer que le nouveau carrelage de votre salle de bains n’entre pas en conflit avec votre choix de peinture.
Nouveaux équipements : Allez-vous remplacer ou remodeler votre douche/baignoire ? Allez-vous installer un nouvel évier ? Le remplacement de l’un de ces équipements ou des deux augmentera le temps et le budget consacrés à votre projet.
Espaces de rangement : Où conserverez-vous vos serviettes et vos articles de toilette après la rénovation ? Si vous enlevez un placard pour agrandir la pièce, assurez-vous d’avoir des étagères ou des armoires pour compenser l’espace de rangement perdu dans votre salle de bains.
Emplacement des services publics : Savez-vous où se trouvent les câbles électriques et les tuyaux de plomberie ? Assurez-vous d’avoir des mesures précises pour chacun d’entre eux afin de ne pas avoir à effectuer des réparations coûteuses.

Rassemblez vos outils et fournitures de rénovation

Bien entendu, vous pouvez avoir besoin de quelques objets en dehors de votre collection d’outils essentiels pour le propriétaire, mais les outils exacts requis varieront en fonction de vos plans de rénovation. Mais voici quelques outils essentiels à avoir sous la main pour toute rénovation de salle de bains.
Outils et fournitures essentiels pour une rénovation de salle de bains par le bricoleur :

Masque de sécurité
Gants
Lunettes de protection
Pistolet à calfeutrer
Scellant au silicone
Marteau
Ruban à mesurer
Couteau à spatule
Spackle
Chercheur d’étalons

Perceuse électrique
Pry bar
Seau
Chisel
Clé réglable
Tournevis plat
Hacksaw
Couteau utilitaire
Ligne de craie
Rallonge électrique

Quelques outils optionnels que nous recommandons :

Magasin sec et humide – Vac : Très pratique au cas où de l’eau se répandrait lors de l’enlèvement des toilettes ou d’un autre appareil.
Perceuse sans fil : Facilite les déplacements et libère votre rallonge pour d’autres outils électriques.

Si vous n’avez aucun de ces outils, vous pouvez les louer dans la plupart des magasins de bricolage pour un coût minime.

Étapes de la rénovation d’une salle de bains
1. Enlever ou démolir les équipements sanitaires

En supposant que vous rénoviez partiellement ou totalement votre salle de bains, c’est ici que vous commencerez à enlever les cloisons sèches et les installations que vous remplacez. Rénover une salle de bains soi-même n’est pas si difficile, mais il y a quelques étapes que vous devez suivre pour éviter toute erreur coûteuse pendant la phase de démolition.
Conseils pour vider une salle de bains :

Commencez par vider et enlever la toilette pour éviter tout déversement désagréable.
Ensuite, si vous retirez votre baignoire, couvrez la baignoire et commencez à enlever le carrelage de la baignoire jusqu’aux montants. Cette opération est nécessaire afin de retravailler la plomberie pour l’adapter à votre nouveau design de douche/baignoire.
Retirez l’isolation de vos murs si nécessaire. N’utilisez pas de marteau sur l’isolant, mais plutôt une scie alternative pour découper les panneaux. Un masque de sécurité, des gants et des lunettes de protection sont indispensables.
Enfin, retirez les armoires, les vanités, les miroirs, les carreaux de sol et tout autre élément que vous prévoyez de remplacer. Lorsque vous enlevez le carrelage, il est bon d’enlever les plinthes et de les réinstaller plus tard.

Conseil pour la rénovation des salles de bains : La location d’une benne à ordures pour vos débris de démolition vous permettra de vous débarrasser de tout en une fois sans avoir à vous rendre à la décharge locale, ce qui vous évitera de perdre des heures sur votre projet.

2. Installez votre nouvelle douche ou baignoire

Après avoir vidé votre salle de bains, il est temps d’installer vos nouveaux équipements. Pour remplacer votre douche ou votre baignoire, vous devrez choisir une cuvette ou un lavabo qui s’adapte à votre nouveau décor, ainsi qu’à l’espace où se trouve votre baignoire actuelle.
Choix de design pour le remodelage de la douche

En ce qui concerne les formes, vous avez généralement trois choix :

Rectangulaire
Square
Pentangle (base avec un coin coupé)

La forme de base que vous choisirez déterminera votre agencement. Veillez donc à prendre en compte au préalable les autres caractéristiques de votre salle de bains, notamment l’emplacement de la porte. Vous pouvez également envisager d’installer une combinaison de douche et de baignoire si vous disposez de l’espace nécessaire.

Si votre sous-plancher présente des signes de pourriture du bois ou de dégâts d’eau, vous devez le remplacer avant d’installer votre nouvelle douche afin d’éviter d’autres dégâts.

Conseil pour la rénovation de la salle de bains : La conversion d’une douche de plain-pied est une mise à jour élégante et peu encombrante à faire dans n’importe quelle maison. Si vous transformez votre baignoire en douche lors de la rénovation de votre salle de bains, consultez ce guide sur la conversion d’une douche de plain-pied.

3. Installer de nouveaux équipements et fonctionnalités

La douche étant enlevée, vous pouvez maintenant installer votre nouveau vanity et vos armoires. Si leurs dimensions sont supérieures ou inférieures à celles de vos meubles actuels, vous devrez rénover un peu plus votre salle de bains en ajustant le câblage.

Dans la plupart des cas, cela signifie qu’il faut déplacer les disjoncteurs de fuite à la terre et les autres prises de courant pour qu’ils s’alignent avec votre nouveau meuble-lavabo et vos armoires. Après tout, vous ne voulez pas avoir à tendre la main à côté des toilettes pour brancher votre sèche-cheveux. Vous devriez faire appel à un électricien pour cette étape, surtout si vous n’avez jamais travaillé avec le câblage domestique auparavant.

4. Posez vos nouveaux carreaux de sol

Une salle de bains à refaire soi-même n’est pas complète sans de nouveaux carreaux de sol. Mais avant de commencer à poncer avec le joint, utilisez une craie de maçon pour marquer des lignes de référence perpendiculaires (à un angle de 90 degrés) au mur avec la ligne continue la plus longue. Cela vous permettra de garder vos carreaux en ligne droite, en évitant le redoutable travail de carrelage de travers.

5. Accrochez de nouvelles cloisons sèches et commencez à peindre

Votre salle de bains commence à prendre forme. L’étape suivante consiste à accrocher vos nouvelles cloisons sèches. Ce processus peut être long, car vous devez couper de nouvelles cloisons sèches pour les adapter à votre meuble-lavabo et à d’autres éléments. Mais une fois que vous aurez commencé à clouer les planches, vous devriez pouvoir vous déplacer rapidement.
Conseils importants pour la rénovation de votre salle de bains, à garder à l’esprit pendant cette étape :

Utilisez de la boue et du ruban adhésif pour couvrir les joints et combler les vides.
Utilisez des panneaux de ciment au lieu de cloisons sèches pour le mur de la douche/baignoire.
Recouvrez le panneau de ciment de Redgard ou d’une autre membrane imperméable pour éviter les dégâts des eaux.

Une fois que vous avez recollé les murs, vous pouvez commencer à ajouter de la couleur à votre salle de bains. La peinture est l’un des moyens les plus faciles et les plus économiques de rafraîchir et de donner un tout nouveau look à la salle de bains. Il est préférable d’utiliser une peinture au fini semi-brillant qui résiste à la moisissure.

Conseil pour la rénovation des salles de bains : Pendant que vous travaillez sur vos murs, c’est le moment idéal pour commencer à refaire le carrelage de votre douche et de votre baignoire si vous avez l’intention de le faire. Voici quelques conseils pratiques à suivre lorsque vous carrelez votre salle de bain-douche. Mais pour la plomberie, il faut voir un spécialiste.

Source : Plombier Paris

Forum de plomberie : https://bricolage.linternaute.com/forum/plomberie-10

Le botox lors de la ménopause

Botox contre ménopause

Introduction à la ménopause

La ménopause est une période de changements importants au niveau de la peau, l’un des organes les plus grands et les plus complexes du corps humain. Bien que l’apparence de la peau soit associée à la beauté, la peau est plus qu’un organe cosmétique ; elle remplit de nombreuses fonctions, dont

L’immunité innée, c’est-à-dire l’immunité fournie par les sections du système immunitaire qui assurent une protection constante et ne dépendent pas de l’infection et de la production d’anticorps ;
La thermorégulation, c’est-à-dire la régulation de la température du corps ;
La production de vitamine D, une vitamine qui est obtenue principalement par l’exposition au soleil et qui est difficile à obtenir par l’alimentation ;
La protection contre des maladies telles que le cancer ;
Protection contre les blessures mécaniques telles que les coupures ;
la prévention des pertes d’eau ; et
Réception d’informations sensorielles (toucher).

L’impact de la ménopause sur la peau est mineur par rapport à l’impact d’autres facteurs, notamment l’exposition aux UV. Cependant, les changements qui surviennent avec la ménopause peuvent avoir un impact significatif sur la santé psychologique des femmes ménopausées. En outre, la santé de la peau (qui peut être exprimée par l’épaisseur de la peau) est associée à la santé d’autres organes. Par exemple, l’épaisseur de la peau est liée au risque de fracture ostéoporotique et une peau saine est nécessaire pour une synthèse optimale de la vitamine D lors de l’exposition au soleil. La santé de la peau est donc un indicateur important de l’état de santé général et une peau en mauvaise santé peut être un indicateur d’autres problèmes de santé.
Anatomie de la peau

La peau est le plus grand organe du corps et représente environ 15 % du poids corporel chez l’adulte. Elle est constituée d’une couche externe (épidermique) et interne (dermique) composée de cellules de la peau et d’une matrice extracellulaire (un ensemble de composants non cellulaires comme les protéines qui fournissent un soutien structurel et régulent le comportement des cellules). Le tissu sous-cutané (graisse) sous-jacent au derme forme la troisième couche de la peau.

Épiderme

L’épiderme est principalement constitué de cellules appelées kératinocytes qui synthétisent la kératine (un type de protéine). Les kératinocytes représentent plus de 80 % de l’ensemble des cellules de l’épiderme. L’épiderme peut être divisé en couches cellulaires basales, squameuses, granuleuses et cornifiées.
La couche cellulaire basale est la couche la plus interne de l’épiderme. Elle produit de nouvelles cellules cutanées qui sont ensuite utilisées pour renouveler la couche épidermique et les structures dérivées de la peau, y compris les ongles et les glandes sudoripares. La production de nouvelles cellules cutanées dépend de la kératinisation, c’est-à-dire du processus par lequel les kératinocytes synthétisent la kératine. Au cours de ce processus, les cellules kératinocytaires migrent de la couche basale vers la couche squameuse et finalement vers la surface de la peau ou la couche cornée. La couche cornée est l’endroit où les cellules de la peau meurent et sont éliminées.
L’épiderme est relié au derme par une membrane qui permet l’échange de cellules et de fluides entre les deux. Les kératinocytes générés dans la couche basale sont également un élément important de cette jonction.

Le derme

Le derme est une couche de cellules faiblement connectées, séparées par une matrice extracellulaire. Il est principalement constitué de collagène. Les autres composants importants sont les tissus élastiques, les cellules adipeuses, les mastocytes (qui régulent l’allergie et l’immunité), les vaisseaux sanguins, les muscles lisses et striés (qui contrôlent respectivement les mouvements involontaires et volontaires) et les nerfs. La composition exacte du derme varie en fonction de la zone du corps où il se trouve.
Le collagène du derme représente 70 à 80 % du poids sec de la peau et 30 % de la teneur totale en protéines du corps. En combinaison avec l’élastine, le collagène confère à la peau ses propriétés structurelles et élastiques. La matrice extracellulaire de la peau est constituée d’un grand nombre de protéines et de glycosaminoglycanes (chaînes de protéines), disposés en réseau. Les composants du filet fournissent les matériaux à partir desquels le nouveau collagène et l’élastine sont produits. Les fibroblastes régulent la communication entre les cellules et l’espace extracellulaire, notamment en interagissant avec des hormones telles que les androgènes (par exemple, la testostérone) et les œstrogènes.

Tissu sous-cutané

La couche de tissu sous-cutané qui sous-tend le derme est constituée de lobes de cellules adipeuses appelés lipocytes. Son épaisseur varie en fonction de la localisation du corps. Ses fonctions sont notamment de donner de la flottabilité au corps et de l’amortir contre les agressions, de stocker de l’énergie, d’assurer la thermorégulation et la conversion hormonale (par exemple la conversion des androgènes en œstrogènes).

Fonction endocrinologique

Le tissu sous-cutané remplit un certain nombre de fonctions endocrinologiques (production d’hormones) importantes. En présence de la lumière du soleil, il est responsable de la synthèse de la vitamine D, qui est convertie en calcitriol par des voies impliquant le foie et les reins. Le calcitriol régule les niveaux de calcium et de phosphore dans l’organisme et influence la minéralisation des os. La leptine, une hormone qui joue un rôle clé dans la régulation de l’apport et de la dépense énergétiques et dans la régulation du poids corporel, est également produite dans le tissu sous-cutané, et l’androstènedione (un type d’androgène) est convertie en estrone (un type d’œstrogène) dans cette couche de la peau.

Comment la ménopause affecte-t-elle la peau ?

Les changements cutanés de la ménopause diffèrent selon les femmes. Certaines connaissent des changements progressifs, mais pour la majorité d’entre elles, la ménopause est une période de changements cutanés importants et rapides. La ménopause entraîne un vieillissement plus rapide de la peau, provoquant des changements cosmétiques tels que les rides et le relâchement, et des changements structurels tels que l’amincissement de la couche épidermique. La sécheresse cutanée est généralement le premier symptôme du vieillissement de la peau chez les femmes ménopausées et la perte de fermeté et d’élasticité de la peau suit généralement rapidement.
Le collagène, le composant clé de la peau, est généralement perdu à un rythme croissant dès le début de la ménopause. Au cours des cinq premières années, une femme peut perdre jusqu’à 30 % du collagène contenu dans sa peau. Le taux de perte de collagène diminue ensuite à nouveau pour atteindre 2 % par an chez les femmes ménopausées. La ménopause est une période de changements hormonaux rapides, dont le principal est le déclin rapide de la production d’œstrogènes, qui se produit parce que les ovaires cessent de fonctionner avec la ménopause. Avant la ménopause, la majorité des œstrogènes dans le corps féminin est produite par les ovaires.
La diminution des oestrogènes entrave la production de glycosaminoglycanes dans la couche dermique de la peau, ce qui, avec le temps, entraîne un déclin de la production de collagène. La dégradation et la fragmentation des fibres élastiques dans la couche dermique sont également associées à une diminution de la production d’œstrogènes, et entraînent la fusion des cellules dermiques et une réduction de la concentration des vaisseaux sanguins dans le derme. Il en résulte alors un amincissement de la couche épidermique.

Les changements cutanés associés à la ménopause comprennent :

Les modifications thermorégulatrices qui augmentent la production de sueur et sont associées aux symptômes vasomoteurs de la ménopause ;
L’augmentation de la sécheresse cutanée due à l’amincissement de la peau à la ménopause et la réduction de la capacité de rétention d’eau de la couche cornée (externe) de la peau qui en résulte. La sécheresse cutanée est associée à des troubles tels que le prurit (démangeaisons), la douleur cutanée et l’aggravation des dermatoses (défauts de la peau). La peau peut également s’écailler, ce qui réduit la capacité du derme à agir comme une barrière contre les bactéries et autres particules infectieuses ;
Une atrophie (mort) accrue des cellules cutanées qui augmente les rides de la peau et modifie l’aspect cosmétique de la peau. Ces changements sont dus à la perte de collagène et à la réduction de la production de collagène, suite aux changements hormonaux de la ménopause ;
une réduction de la production de vitamine D, une vitamine qui est associée à de nombreux avantages pour la santé et qui dépend d’une peau saine ; et
Une mauvaise cicatrisation des plaies, notamment en ce qui concerne les lésions chroniques telles que les ulcères. Cependant, il n’est pas clair si ces changements sont liés à la ménopause, au processus de vieillissement ou à une combinaison des deux.

TRAITEMENT

Toxine botulique

La toxine botulique A (par exemple Dysport et Botox) est un paralysant neuromusculaire (qui paralyse les muscles) dont il a été démontré qu’il réduit l’apparence des rides du visage et peut être utilisé pour adoucir les ridules.

Botox Paris

Quelques sites de référence : https://www.marais-esthetique.fr , https://www.epilium-paris.com , https://www.dr-montoneri.fr

Électricité, que sont les heures creuses et les heures pleines ?

 

electricité-a-paris

Afin de faciliter l’accès de la population à l’électricité à un prix plus avantageux, le gouvernement a introduit en 1983 le tarif de nuit. En 2008, ce plan tarifaire a subi quelques modifications et est maintenant connu sous le nom de tarif horaire de discrimination. Parmi les changements apportés, on trouve l’extension du créneau horaire en période creuse, où les heures sont moins chères, et l’augmentation du prix du kWh en période de pointe, les heures les plus chères.

Le tarif des heures creuses est un moyen facile d’économiser sur notre facture d’électricité si nous remplissons certaines conditions en matière de consommation d’électricité. Ainsi, nous pouvons économiser jusqu’à 33 % pendant les heures les moins chères. Comme pour les vols, qui sont moins chers en basse saison qu’à Noël ou en août, l’électricité est moins chère lorsque la demande est moindre.

Heures d’ouverture de la vallée

Les heures creuses sont de 22h à 12h en hiver et de 23h à 13h en été. Il s’agit des heures où la consommation ou l’utilisation d’électricité est généralement moindre, coïncidant avec les premières heures du matin où la demande est réduite. Dans certains pays, pendant les heures creuses, le prix de l’électricité est réduit au niveau du marché de gros, car lorsque la demande baisse, seules les meilleures offres sont vendues aux enchères.

Vous trouverez de bon électricien à paris si vous êtes intéressé pour régler et consommer moins dans le mois.

Heures de pointe

Les heures de pointe sont de 12.00 à 22.00 en hiver et de 13.00 à 23.00 en été. Comme ce sont les heures où la demande d’électricité est la plus forte, les générateurs doivent fonctionner sans interruption. Pour tenter d’équilibrer la demande tout au long de la journée, différents tarifs aux heures de pointe sont proposés afin que les utilisateurs puissent modérer leur consommation pendant les heures de pointe et aussi profiter des heures creuses.

Les tarifs avec des prix différents selon l’heure de la journée sont une excellente alternative aux offres qui ont un prix unique pour toute la journée, mais pour en profiter, il est important que la consommation de pointe soit concentrée dans les heures creuses, c’est-à-dire les heures les moins chères. Pour être rentable, nous devons concentrer certaines activités précisément dans les heures creuses, comme par exemple mettre les machines à laver, le lave-vaisselle ou le four.

Chacun a un rythme de vie différent et pour beaucoup de gens, il peut être difficile de s’adapter à l’horaire strict fixé par le taux horaire de discrimination. Ainsi, si vous ne savez pas quel tarif vous convient, vous pouvez nous demander de plus amples informations et nous vous conseillerons personnellement.

Lorsque nous disons heure de pointe, tout le monde s’arrête, car c’est la période que nous essayons toujours d’éviter en raison de la surcharge du trafic et des embouteillages auxquels nous sommes confrontés chaque jour.

Tout comme les transports ont cette période où tout est congestionné, le secteur de l’énergie l’a aussi et il s’agit de la période où l’on utilise davantage l’électricité.

Le moment de la plus forte consommation d’énergie électrique

Dans notre pays, le ministère de l’énergie et des mines a fixé l’heure de pointe pour le service d’électricité entre 18 et 23 heures, soit 5 heures pendant lesquelles nous devons être plus efficaces avec l’énergie que nous utilisons.

Cette période a été choisie parce que pendant ce temps, les gens arrivent chez eux après le travail ou les études et commencent à utiliser en masse des appareils ménagers ou des dispositifs consommant de grandes quantités d’énergie électrique. De même, les portées sont augmentées par une plus grande utilisation de l’éclairage public et par l’activité industrielle.

L’heure de pointe pour le service électrique est entre 18 et 23 heures

Visitez aussi ces plateformes, vous pouvez trouver de bon électricien : https://www.pagesjaunes.fr, https://www.belmard-batiment.fr, https://www.starofservice.com, https://www.electricien-paris-express.com .

En plus de nuire à l’environnement, les heures de pointe pour l’électricité peuvent augmenter le coût des factures d’électricité.
En plus de nuire à l’environnement, les heures de pointe peuvent augmenter le coût des

Comment cela nous affecte-t-il ?

L’utilisation excessive de l’énergie électrique affecte avant tout l’environnement, car elle contribue au changement climatique en provoquant des émissions de CO2 et d’autres gaz toxiques qui polluent l’air.

En outre, le coût de l’énergie augmente également aux heures de pointe. Si vous êtes un client en heures creuses, vous pouvez économiser environ 10 % sur votre facture mensuelle.

Selon la Direction générale des affaires environnementales, aux heures de pointe ou de pointe du service d’électricité, la plupart des gens arrivent chez eux en provenance du travail ou des études et, en raison de la forte demande en énergie, des centrales thermiques entrent en service, ce qui augmente le coût de l’énergie et les émissions qui affectent l’environnement.

Comment agir ?

Il est conseillé d’essayer de ne pas consommer d’énergie aux heures de pointe et, en général, de l’utiliser plus efficacement. Gardez ces conseils à l’esprit pour économiser l’énergie :

Essayez d’utiliser les appareils avant 8 heures du matin.
Vérifiez l’état de vos connexions électriques.
Ne séchez pas vos vêtements avec le fer à repasser.
N’utilisez que le détergent nécessaire dans la machine à laver, sinon vous consommerez plus d’eau et le moteur travaillera plus fort.

Pour connaître le prix de la lumière depuis votre mobile, il existe plusieurs applications pour smartphones qui permettent d’économiser la lumière. Ils détaillent également le coût de la consommation d’électricité en temps réel, et peuvent effectuer des notifications pour indiquer quand le prix de la lumière est moins cher ou plus cher, afin qu’il y ait à tout moment la preuve que le prix de la lumière reste élevé ou, au contraire, a baissé.

Par exemple, si vous avez un contrat à prix variable, un moyen simple d’économiser sur votre facture d’électricité est de télécharger l’application Prix de l’électricité, qui vous permet de connaître en temps réel le coût de l’électricité consommée à votre domicile ou sur votre lieu de travail. Un système très similaire se trouve dans une application , qui se distingue par son interface simple grâce à laquelle vous pouvez découvrir de première main comment s’est déroulée la vente aux enchères d’énergie et organiser la consommation.

Grâce à elle, il est facile de découvrir les meilleures heures à consommer dans l’ordre des économies économiques les plus élevées et les plus faibles. En plus de connaître le prix de l’énergie, lorsqu’il s’agit d’économiser sur la facture d’électricité, il est essentiel de savoir quels sont les appareils ménagers qui consomment le plus d’énergie dans le foyer. Pour ce faire, nous vous recommandons d’utiliser l’application.

Comme nous l’avons mentionné au début, la plupart des sociétés de distribution disposent d’applications contenant des informations détaillées et utiles pour le consommateur. Par exemple,  l’application, propose des fiches personnalisées indiquant la consommation cumulée depuis la dernière facture, ainsi qu’une comparaison avec la consommation de l’année précédente grâce à des mesures graphiques.

 

 

Les ultra sons dans la dératisation.

ultra sons dans la dératisation

Les ultrasons sont-ils efficaces pour les rats et les souris ?

L’une des alternatives commerciales pour éliminer les parasites des rats et des souris dans nos foyers est l’utilisation d’appareils électroniques à ultrasons. Le fonctionnement de ce type d’appareil est très simple ; il est basé sur l’émission d’ultrasons qui ne sont perceptibles que par les rongeurs mais pas par les humains.

Calculez votre prix de la lutte contre les rongeurs pour les particuliers en 1 minute !

L’émission continue d’ultrasons cause, en théorie, une telle nuisance à ces dîneurs qu’ils finissent par fuir l’endroit infesté. En gros, il s’agit de harceler les rongeurs jusqu’à ce qu’ils quittent les lieux.

Mais les ultrasons sont-ils vraiment efficaces pour chasser ces dîneurs de chez eux ? La réponse est non. Des études scientifiques ont montré que la gêne provoquée par les ultrasons n’est pas plus efficace que celle générée par le bruit audible.

En outre, il a également été scientifiquement prouvé que les rongeurs peuvent s’éloigner pendant quelques minutes, voire quelques jours, lors de leur premier contact avec les ultrasons, mais qu’ils ont toujours tendance à retourner dans leurs lieux de reproduction et d’alimentation dans les zones infestées. En effet, les rongeurs s’habituent au son, car ils apprennent que les ultrasons ne sont pas dangereux pour eux.

Vous pourrez avoir besoin d’un dératiseur pour vos canalisations où se cache certaines espèces de rats très toxique pour vous. Vous trouverez un bon dératiseur à Paris en faisant des recherches sur le Web.

D’autre part, les ultrasons ont tendance à s’estomper rapidement avec la distance, et ils ne peuvent pas franchir les obstacles tels que les murs ou les meubles. Cela signifie que des zones « insonorisées » sont créées, qui sont rapidement utilisées par les rongeurs pour éviter l’effet des ultrasons et continuer leurs comportements ennuyeux habituels, comme voler de la nourriture ou ronger des fils.

Les ultrasons sont-ils efficaces contre les parasites ?

Nous avons souvent vu à la télévision, dans les centres commerciaux, dans les supermarchés… des appareils qui se targuent de chasser les nuisibles tels que les cafards, les moustiques, les araignées, les rongeurs, etc. grâce aux ultrasons. Mais en réalité : les ultrasons sont-ils efficaces contre les parasites ?

Les entreprises de lutte antiparasitaire nous font croire que l’efficacité de ces dispositifs est assez débattue, car plusieurs études assurent qu’ils ne sont pas totalement efficaces.

Les répulsifs antiparasitaires sont sur le marché depuis des décennies mais n’ont jamais vraiment fait parler d’eux. L’ignorance de leur mode de fonctionnement, ainsi que la publicité qui semble plus trompeuse que véridique, font que la société a toujours confiance dans le professionnalisme et le bon travail des entreprises de lutte contre les parasites.

Comment fonctionnent les dispositifs antiparasitaires à ultrasons ?

Ces dispositifs sont des appareils électroniques qui émettent des sons à haute fréquence conçus pour repousser tout parasite. Les mouches, les moustiques, les araignées, les cafards, les rats sont les principaux animaux touchés par les ultrasons.

Si elle fonctionne, c’est très simple : elle est connectée à la prise électrique de la maison et émet un son à haute fréquence en permanence dans toute la maison. Ce son est imperceptible pour l’oreille humaine, mais il génère un tel inconfort chez ce type d’insectes et de rongeurs qu’ils finissent par aller ailleurs ou ne pas entrer dans la maison.

Ces appareils sont utilisés depuis des années pour le contrôle des oiseaux et on pense que ce type d’animal réagit de la même manière à la présence d’ultrasons, mais son efficacité est très contestée.

Les ultrasons sont-ils vraiment efficaces contre les parasites ?

Plusieurs études ont montré que ces dispositifs ne sont pas efficaces, en particulier contre les cafards. Au début, les parasites détectent quelque chose d’étrange et ne s’approchent pas du site, mais avec le temps, ils s’adaptent au bruit, car ils se rendent compte qu’il est totalement inoffensif.

Vous devez également tenir compte de l’endroit où vous le mettez dans la maison. Comme pour le wifi, plus vous vous éloignez de l’appareil, plus la puissance du signal diminue. Il vous faudra donc acheter plus d’un répulsif antiparasitaire pour être efficace à 100 %.

En résumé, il n’existe aucune étude qui certifie le bon fonctionnement de ces dispositifs de dissuasion des nuisibles par le biais des ultrasons. Donc, si vous pensez être victime d’une infestation de cafards, de rongeurs ou d’insectes, la meilleure chose à faire est d’appeler une entreprise de lutte contre les parasites , qui dispose des méthodes nécessaires pour résoudre le problème.

Un bon antirat à ultrasons peut échouer s’il est mal installé. Il y a donc quelques éléments à prendre en compte si vous voulez parvenir à une éradication complète des rongeurs à l’aide de systèmes électroniques de lutte contre les parasites.

– Veillez à ce que l’alimentation électrique soit constante. Si l’équipement à ultrasons pour le contrôle des souris et des rats est débranché pendant le processus d’éradication, l’animal peut détecter la source et l’ignorer.

– Assurez-vous que rien n’obstrue l’émetteur d’ultrasons. En plaçant des objets solides devant l’appareil à ultrasons pour rats, on diminue la puissance du système et le rongeur peut se nicher là où la peur des ultrasons ne fonctionne pas.

– Ne placez pas l’éliminateur de rongeurs à ultrasons devant des surfaces absorbantes. Placer l’équipement répulsif devant un rideau, un canapé ou un lit ne produira pas de rebondissements sonores et la plus grande partie de la pression sonore sera perdue.

Je vous recommande aussi ce site web pour approfondir vos recherches de dératiseur à Paris : https://www.deratiseurparis.fr .

– Ne dirigez pas le répulsif électronique vers une fenêtre extérieure. L’effet sera le même qu’au point précédent.

– Ne placez pas les appâts pour rongeurs dans le même environnement que celui où vous installez le répulsif à ultrasons pour rongeurs, cela oblige les rats à se soumettre aux ondes pour se nourrir et peut générer des dommages auditifs qui finissent par permettre au rongeur de vivre avec le répulsif à ultrasons.

– N’utilisez pas d’appareils à ultrasons pour les rats et le gui à l’extérieur. Ils ne fonctionnent tout simplement pas.

– Achetez toujours des répulsifs à ultrasons dans les magasins spécialisés. Il y a des milliers de clients qui viennent dans notre magasin après avoir été escroqués par des gens qui ne leur donnent pas de garantie, qui vendent sans facture et qui ne la trouvent nulle part.

Dans la prochaine note, nous indiquerons comment améliorer le système d’éradication des chauves-souris par ultrasons.

Il existe déjà des ultrasons pour effrayer les animaux, explique un expert, mais ils sont de grande taille, doivent être focalisés sur l’animal, sont connectés à partir d’une prise électrique et ne sont pas à fréquence variable pour qu’ils puissent s’habituer au son.

C’est là qu’intervient l’invention : il veut la garder petite, en forme d’horloge ou de poignée, avec une pile et des fréquences variables.

L’idée est de le rendre portable pour les personnes qui voyagent beaucoup ou pour les militaires, qui sont exposés à différentes maladies, et ce qu’il fait, c’est générer une bulle sonore en fonction de la puissance dont il est alimenté, couvrant jusqu’à six mètres autour de lui.

20 recettes pour le rajeunissement du visage

 

rajeunissement-du-visage
Recettes avec du bœuf biologique galicien

Si vous voulez paraître plus luxuriante, moins ridée, plus saine et plus ferme, vous pouvez essayer ce régime qui vous surprendra très probablement. Rajeunir de façon simple et naturelle est possible si vous y mettez un peu d’effort et de volonté, vous ne devez pas subir de longs traitements et consultations ou des produits coûteux pour paraître plus jeune, la nature détient le secret de la jeunesse dans de nombreux aliments faciles à obtenir et très abordables. Le régime consiste à manger des aliments riches en antioxydants pendant vingt-et-un jours et à éliminer ceux qui ne font qu’user vos cellules et ne les nourrissent pas.

Alimentation et exercice pour le rajeunissement

Les antioxydants, comme vous l’avez peut-être entendu, aident à prévenir la détérioration cellulaire causée par l’oxydation que vous subissez de la part de divers agents. Si vous respectez votre régime alimentaire, et que vous le combinez avec une routine de 15 ou 20 minutes d’exercice quotidien pour que votre peau soit bien oxygénée et que les nutriments circulent dans tout votre corps, vous pourrez constater aujourd’hui que votre visage rajeunit sensiblement, et non seulement vous le verrez sur votre visage, mais vous vous sentirez plus énergique, plus sain et plus encouragé. Alors, mettez-vous au travail, ne laissez pas passer plus de temps et commencez dès que possible cette routine de rajeunissement afin de pouvoir bénéficier de tous ses résultats étonnants.

Le régime consiste à consommer les aliments indiqués et à éliminer ceux qui ne font qu’entraver le fonctionnement et la régénération des cellules.

Aliments à inclure dans votre régime alimentaire

Légumes (à consommer crus ou cuits à la vapeur, pas trop cuits) : carotte, tomate rouge, aloès, ail, brocoli, asperges, soja, oignon, concombre, luzerne, germes, épinards, céleri et persil. Ces légumes sont ceux qui contiennent le plus d’antioxydants, bien que pratiquement tous les légumes en contiennent, vous pouvez donc les inclure dans votre alimentation quotidienne.
Huiles végétales de première pression : comme l’huile d’olive, le sésame, etc.
Fruits : tous les agrumes, fraises, oranges, citron, kiwi, goyave, baies de goji, myrtilles, ananas, prunes, papaye, etc.
Grains entiers : avoine, amarante, blé, maïs, etc.
Eau pure : vous devez boire au moins 2 litres d’eau pure par jour, même si votre journée doit commencer par de l’eau chaude (voir les instructions pour l’eau potable).
Compléments alimentaires pour rajeunir : levure de bière, lécithine de soja, miel, probiotiques, chlorophylle, thé, etc.
Forme de consommation :

Le matin (jeûne), vous devez commencer par un verre de jus d’orange avec un citron pressé, ou une cuillerée de baies de goji avec un verre d’eau chaude, un verre d’eau chaude pure avec un citron pressé, ou une gousse d’ail cru avec un verre d’eau chaude. Vous ne devez rien manger d’autre pendant une demi-heure. Vous pouvez alterner ces prises, par exemple, un jour jus d’orange, un autre jour baies, etc.

Au petit-déjeuner, vous pouvez manger ce que vous voulez, mais la règle est de ne pas inclure de fruits ou de boissons sucrées. Si vous voulez des fruits avant le petit-déjeuner, mangez-les 20 minutes avant d’aller au petit-déjeuner. Motif ? Comme les fruits fermentent les aliments et que les sucs gastriques générés par ce mélange ne permettent pas une utilisation optimale des aliments. De plus, le sucre raffiné détériore les cellules et le système nerveux, c’est pourquoi vous devez l’éviter dans tous vos repas, ainsi que les produits frits, les produits de pacotille et les produits transformés ou les repas rapides qui ne font que remplir le corps de toxines en mal nourrissant vos cellules et vos tissus.

Au moment du repas, choisissez le ragoût que vous aimez, mais le secret est de manger une salade avec le ragoût. Vous pouvez remplacer la salade par du jus de légumes. C’est essentiel, surtout si vous choisissez de manger de la viande, où vous devez prendre un jus ou une salade avec des carottes crues, du céleri, de la luzerne ou des germes. Il faut éviter la viande rouge ainsi que la charcuterie, et essayer de manger 3 fois par jour du poisson qui a d’excellentes huiles pour réparer et reconstruire les cellules endommagées, en particulier le saumon. La meilleure chose à faire au moment des repas est de boire un thé vert ou rouge qui sont de puissants antioxydants, ne le sucrez pas, n’oubliez pas de ne rien boire de sucré au moment des repas, cependant, si vous avez soif, vous pouvez boire de l’eau simple ou l’infusion recommandée.

Au dîner, mangez ce que vous aimez, le plus recommandé est un pain complet ou un sandwich végétarien avec un peu de fromage frais comme le panela ou le fromage blanc. Le tofu et le miso sont aussi très bons.

Diverticulose : causes, traitement et prévention

Si vous avez faim entre les repas, buvez du jus de prune ou de pomme frais, ou mangez des baies de goji ou des myrtilles. Vous pouvez aussi manger des noix ou des amandes entre les repas, mais n’en faites pas trop.

Pour un meilleur rajeunissement, vous pouvez vous offrir les services d’un spécialiste en acide hyaluronique à Paris pour vous donnez le visage jeune que vous voulez.

Conseils pour le rajeunissement

Lavez-vous le visage le matin avec de l’eau minérale et un savon doux, oubliez tout ce qui est compliqué, juste de l’eau minérale et du savon, et si vous n’avez pas d’eau minérale à portée de main, utilisez de l’eau courante, et évitez d’utiliser beaucoup de savon, un peu suffira.
Après vous être lavé le visage, tapotez avec votre annulaire sur les joues, le front, le menton, le cou, etc. pour favoriser la circulation et aider votre visage à se raffermir. Vous pouvez consulter quelques conseils pour le yoga facial. Pendant le bain, ouvrez et fermez la bouche et pratiquez quelques exercices faciaux pour raffermir votre teint.

Allez aussi sur ce site web : https://www.crpce.com vous trouverez de bon spécialiste aussi.

Appliquez une fois par semaine un masque au miel, en le préparant avec une demi-tasse de yaourt et trois cuillères de miel d’abeille pur, qui régénère les cellules.
Elle évite le stress car la peau a tendance à se flétrir rapidement si vous êtes soumis à des états de stress ou d’anxiété. Pour cela, pratiquez le yoga, le tai-chi ou une activité qui vous aide à

  • canaliser vos émotions.

Évitez les endroits où vous fumez et n’abusez pas de l’alcool.

Pour que votre peau puisse se réparer et se régénérer, elle a besoin de repos. Essayez donc de dormir au moins 8 heures par jour et, si possible, faites une courte pause de 10 minutes par jour pour vous reposer profondément, où vous pourrez fermer les yeux et vous éloigner de tout. Cette pause se passe très bien après le déjeuner.

Avant de dormir, allongez-vous sur une planche inclinée de manière à ce que votre tête soit au niveau du sol et que vos pieds soient relevés à 45°. Cette position augmentera le flux d’oxygène et de nutriments vers votre tête et aidera les muscles et les tissus de votre visage à se raffermir.

Comment installer une prise électrique murale ?

 

elctricien-a-paris

Vous devrez peut-être installer une nouvelle prise électrique, mieux connue sous le nom de fiche, dans votre maison pour brancher de nouveaux appareils. L’installation d’une nouvelle prise de courant est assez simple, vous pouvez donc la faire vous-même si vous êtes un bricoleur. Cependant, assurez-vous que l’alimentation électrique est aussi élevée que nécessaire, car si vous branchez plus que la quantité d’électricité autorisée, elle sautera sans s’arrêter.

Il est assez facile d’installer une nouvelle prise de courant, mais il est toujours conseillé de faire appel à un électricien pour examiner le travail final, surtout si c’est la première fois que vous effectuez ce travail à la maison. Si vous êtes déjà un expert, cela peut ne pas être nécessaire.

Étapes pour l’installation d’un nouveau point de vente

Pour effectuer cette installation, vous devez disposer de certains matériaux qui facilitent grandement ce processus. Ces matériaux sont : une boîte de dérivation avec son couvercle, un ciseau à métaux, du mastic pour remplir les trous, un tournevis d’électricien, des pinces, un couteau de menuisier, des lunettes de protection, des gants de protection et un niveau. Ce sont, en général, les matériels dont vous aurez besoin.

La première étape consistera à couper l’alimentation électrique pour éviter les frayeurs. Vous devrez ensuite vérifier les connexions électriques à la terre, le courant neutre et le courant fort. Pour ce faire, vous devrez d’abord dévisser le couvercle, puis la boîte à la base du mur.
Ensuite, vous devrez placer la nouvelle double boîte à l’intérieur de l’ouverture du mur, si nécessaire vous devrez l’agrandir pour l’adapter correctement. Vérifiez avec un niveau qu’il est complètement droit.

Une fois que vous avez vérifié que la boîte est parfaitement adaptée, vous devez commencer par le câblage, qui doit être parfaitement ajusté pour qu’il fonctionne correctement. Une fois installé, placez la boîte et ajustez-la à l’aide des vis incluses dans le paquet. Après cela, vous aurez un nouveau point de vente à la maison.

Pour les services d’un électricien à Paris actuellement n’hésitez pas à visiter certains sites web qui vous proposent une bonne liste à consulter.

Comme vous pouvez le voir, c’est un processus simple, il suffit de placer parfaitement le câblage pour qu’il fonctionne correctement. Faites attention lorsque vous remettez le courant, car s’il n’est pas bien branché, certaines étincelles peuvent sauter et même provoquer un court-circuit. C’est pourquoi nous recommandons toujours de consulter des spécialistes du secteur de l’électricité, personne de mieux qu’un expert pour donner le feu vert à ce petit travail à domicile, n’est-ce pas ?

N’oubliez pas de vérifier si l’énergie contractée est suffisante. Aujourd’hui, de nombreuses familles doivent augmenter leur puissance contractuelle parce qu’elles ont beaucoup d’appareils électriques à la maison. Que si la machine à laver, le four, la plaque vitrocéramique, les ordinateurs, les smartphones…, tout consomme et il est fondamental d’avoir suffisamment de courant pour alimenter tous les appareils.

Comptez sur nous, les experts en électricité , pour effectuer tout type de changement, que ce soit l’installation d’une nouvelle prise ou l’augmentation de la puissance électrique contredite. Quoi qu’il en soit, nous sommes disponibles 24 heures sur 24 pour vous et pour répondre à tous vos besoins. N’hésitez pas à nous appeler !

Nous avons de plus en plus d’appareils électroniques dans notre maison et donc moins de prises pour les brancher. Dans les zones de travail, nous pouvons résoudre ce problème en remplaçant les prises simples par des modèles multiples, bien que dans d’autres pièces de la maison, nous devrons installer une nouvelle prise.

 

Tout d’abord, nous allons décider si nous allons faire une installation de surface ou une installation intégrée. Dans le premier, les fils et la boîte de prises seront en vue ; dans le second, on fera des rayures pour les cacher. Même si les connexions seront les mêmes, l’installation en surface sera plus simple et plus rapide, puisque nous n’utiliserons pas le frottement.

Les matériaux que nous utiliserons seront : une prise, un câble à trois fils avec mise à la terre et une gaine de protection. Si nous faisons une installation encastrée, nous devrons également avoir la même quantité de tube flexible. Afin de calculer le fil et le tube nécessaires, nous mesurerons la distance entre le point où le courant est pris et l’endroit où nous voulons installer la nouvelle prise.

Nous détaillerons ensuite ce processus étape par étape :

Pour commencer, nous devons amener le nouveau fil d’une boîte de connexion ou d’une autre prise au même endroit où nous voulons placer le nouveau. On peut faire une pose en creux ou en surface.

Parfois, vous pouvez être perdu dans vos recherches sur le web, alors c’est pour ça que je vous suggère ces site web : https://www.pagesjaunes.fr , https://www.belmard-batiment.fr , https://electricien-depannage-service.com  et  https://www.starofservice.com .

On a mis la nouvelle prise au mur. Les modèles encastrés doivent être fixés après une égratignure, tandis que les modèles de surface sont retirés et fixés au mur avec des chevilles.

En insérant chacun des trois fils (préalablement dénudés) dans sa borne correspondante, nous connecterons la nouvelle prise. Le point de mise à la terre a un symbole par lequel il est reconnu : une sorte de flèche vers le bas.

Ensuite, on coupe le courant. Pour faire une dérivation à partir d’une autre fiche, nous allons l’ouvrir et insérer chacun des fils du nouveau câble dans la même borne où sont connectés les fils de la fiche déjà existante, en faisant coïncider les couleurs.

Si ce que nous voulons, c’est faire une dérivation à partir d’une boîte de connexion, il suffira d’épisser les câbles avec la même couleur. Il est important que nous ayons préalablement coupé le courant pour éviter les accidents.

La première chose à faire est de localiser le point à partir duquel on veut prendre le courant, l’idéal serait de le prendre à partir d’une autre prise à proximité ou d’un registre de connexion. Il est recommandé de le retirer de la ligne de force, généralement de la section 2,5 mm.

Pour commencer, nous prenons les lignes de bande, nous pouvons aussi prendre un crayon et une règle, et nous traçons à partir de la partie centrale de l’interrupteur, vers le bas, deux lignes parallèles, séparées d’environ 5 cm, jusqu’à la hauteur à laquelle nous voulons avoir la prise.

Les prises, pour des raisons esthétiques, sont toujours mieux au bas du mur (à environ 40 cm du sol) ou bien une autre raison peut être que si nous mettons la prise à une hauteur plus élevée et que nous voulons mettre un meuble ou un tableau sur ce mur, cela n’aura pas l’air bien et nous ne pourrons pas faire de trous pour les fils. Si par hasard nous voulons que la prise se trouve à l’autre extrémité du mur, nous traçons deux autres lignes parallèles au bas du mur jusqu’à ce que nous voulions avoir la prise.

Au bout des lignes, là où on veut la prise, on ouvre un trou dans le mur, le nécessaire pour mettre la prise universelle. Une fois que nous avons tracé le chemin par où les câbles iront, le radial entre en action.

L’aménagement d’un bureau

bureaux aménagement Genève Le bureau du futur n’est peut-être pas tant une affaire de technologie que d’échange d’idées, avec un accent sur l’engagement des employés – ce que certains experts appellent la « nouvelle durabilité ».

Vous pouvez remercier le mouvement des « open spaces » d’avoir entamé cette conversation, en transformant des concepts tels que la collaboration et la transparence en convention. Mais les nouveaux mots à la mode sur la langue de tous les concepteurs de lieux de travail sont incubation, pollinisation croisée, symbiose et collaboration – des concepts qui font tomber encore plus de murs et aplatissent encore plus les hiérarchies.

Ce qui devient plus important, c’est la largeur de l’étage et la continuité visuelle la plus grande possible pour que vous puissiez voir quelqu’un de l’autre côté de l’étage. Il ne s’agit de rester impliquer et de savoir ce qui se passe. Et pour réaliser cela il faut faire appelle au meilleur architecte d’intérieur à Genève 

Les entreprises technologiques ouvrent la voie

Selon les experts de l’industrie, ce qui fonctionne, c’est un espace qui favorise la transparence, offre de multiples choix quant à la manière et au lieu de travail et un environnement qui imite la vie en dehors du bureau.  Et, sans surprise, les entreprises technologiques créent le moule et sont en tête du peloton.

L’année dernière des travailleurs ont été interrogés sur la relation entre l’aménagement du lieu de travail et les performances de l’entreprise.

Lorsque les résultats ont été examinés, il en ait ressortis que les employés des entreprises technologiques se déclaraient plus satisfaits de leur environnement de travail que dans d’autres secteurs d’activité, et lorsque nous avons demandé pourquoi, nous avons constaté que le « choix » était le principal facteur de différenciation.

A lire aussi : http://lausannesummerinstitute.com/idees-damenagement-de-chambres-denfants

C’est une tendance née dans la Silicon Valley et qui s’étend aujourd’hui dans le monde entier.

Les petits espaces de réunion sont dotés de panneaux acoustiques en fibre de verre recouverts de tissu pour empêcher le son de réverbérer.

Ces bureaux sont des lieux lieu où se mêlent des équipements de style de vie tels que le ping-pong, un garde-manger ouvert et une salle de yoga avec des espaces de travail qui reflètent le double besoin d’interaction et d’intimité de l’entreprise. Certains abritent une série de salles de discussion sous la forme de cabines téléphoniques, de banquettes et de bancs, d’espaces de rassemblement et de salles de conférence, ainsi qu’un grand escalier entre les deux étages qui sert également de sièges pour les réunions . De cette manière, il est possible d’accueillir jusqu’à 150 employés par étage, soit plus que la capacité habituelle pour des plaques de sol de taille similaire.

Comment garder une belle peau après une injection de Botox ?

injection-Botox

L’un des traitements de médecine esthétique les plus demandés à la clinique sont les injections de Botox. Le Botox est un traitement non invasif qui aide à réduire les rides d’expression et les rides du tiers supérieur du visage. À la Clínique, nous proposons une zone Botox complète pour 100 euros, ce qui en fait l’un de nos services les plus demandés. C’est pourquoi nous voulons aujourd’hui vous parler de quelques conseils pour l’été, avant et après le Botox. Oui, vous pouvez recevoir des injections de Botox en été et continuer à profiter de la plage et des vacances sans problème. Nous vous disons tout, continuez à lire.

Les injections de Botox sont pratiquement indolores, nos patients ressentent rarement l’injection en raison de l’utilisation d’une anesthésie locale. Il est possible que des taches rouges ou des ecchymoses apparaissent sur la peau après le traitement, qui disparaissent au bout de quelques heures. Il peut même être camouflé avec du maquillage sans problème si vous devez vous rendre à un rendez-vous ou à un événement après l’opération.

Que ne faut-il pas faire avant de s’injecter du Botox ?

Il n’est pas recommandé de boire de l’alcool avant le traitement, au moins 24 heures avant. Comme l’alcool peut légèrement diluer le sang, il augmente les risques de contusions. Pour cette même raison, il est recommandé de ne pas prendre d’anticoagulants une semaine avant le traitement. Il s’agit notamment des AINS, de l’Advil, du Motrin, de l’Aleve, de l’ibuprofène et du naproxène.

Évitez également de prendre des suppléments contenant de la vitamine E, de l’huile de poisson, de l’ail et de la lovaza. Et, bien qu’il n’y ait pas d’études pour le prouver, il est également déconseillé de subir le Botox si vous êtes enceinte ou si vous allaitez. Pour éviter toute transmission de la toxine au bébé par le sang ou le lait.

Que ne pas faire après une injection de Botox ?

Bien que vous puissiez vous laver le visage, faire des mimiques (rire, parler, manger, etc.), et même vous maquiller en sortant du cabinet médical, certaines actions sont déconseillées après une injection de Botox Par exemple, allongé sur le ventre. Cela ne favorise pas la diminution de l’enflure et la sédimentation de la toxine. Il est également recommandé de reporter les exercices physiques intenses pendant au moins 24 heures après les injections (la salle de sport peut attendre !).

Lorsque l’anesthésie locale se dissipe, il est souvent tentant de toucher ou de se masser à l’endroit où les injections ont été faites. Mais il est recommandé de ne pas toucher la zone et d’être patient. Les résultats définitifs du Botox seront visibles au bout de deux jours, mais d’ici là, laissez votre peau se rétablir et s’adapter d’elle-même.

La question la plus courante est de savoir si vous pouvez prendre un bain de soleil après avoir reçu des injections de Botox. Vous ne pouvez pas aller à la plage dès que vous quittez la clinique, mais vous pouvez y aller 24 heures après le traitement. Il est donc possible, et très courant, de s’injecter du Botox en été tout en allant à la plage. Vous pouvez prendre rendez-vous à une clinique pour votre traitement avec un spécialiste Botox à Paris.

Nettoyage de la peau, radiofréquence, piqûres de Botox ou d’acide hyaluronique… Il existe de nombreux traitements sur le marché pour tenter de mettre fin aux signes du temps qui apparaissent sur le visage. Les rides et la flaccidité ne sont que deux des préoccupations qui stressent le plus les hommes et les femmes. Nous avons donc voulu parler à un professionnel pour savoir quels traitements du visage seront les plus demandés en 2016 et s’ils mettent réellement fin aux problèmes ou non.

Y a-t-il un traitement du visage qui se démarquera ?

Tout d’abord, il faut dire que dans tout traitement anti-âge de la peau, 80 à 90 % doit être de la photoprotection, surtout dans l’enfance et la jeunesse, bien qu’elle soit efficace à tout âge. En plus d’une vie saine tant au niveau de l’alimentation, du régime méditerranéen, de la modération de la consommation d’alcool et de l’évitement du tabac à priser.

Il est difficile de mettre en évidence un traitement spécifique car différents traitements sont nécessaires pour obtenir un traitement facial complet. Récemment, il est devenu à la mode d’utiliser du plasma riche en plaquettes (PRP), qui est obtenu à partir du sang du patient à traiter. Lorsque des facteurs de croissance sont injectés dans le visage, ils agissent en activant la formation de nouveau collagène, de fibres élastiques et de cette façon les tissus sont régénérés, c’est ce que l’on appelle la médecine esthétique biorégénérative.

Si vous voulez en savoir plus sur l’avis de quelques personnes qui ont déjà essayé l’injection de botox dans une clinique, veuillez cliquez ici : https://forum.doctissimo.fr/forme-beaute/botox/botox-detruit-sujet_84_1.htm .

Il n’y a pas de traitement unique pour prendre soin de la peau, l’idéal est de faire un traitement global.

En ce sens, nous commençons à parler d’agir au niveau moléculaire dans l’anti-âge, si bien que nous utilisons depuis peu des polynucléotides dérivés de poissons qui agiraient de manière similaire à la PRP mais avec une technique plus simple (elle ne nécessite pas l’extraction du sang du patient).

On parle beaucoup de traitements non invasifs… Sont-ils vraiment efficaces ou vaut-il mieux souffrir un peu pour obtenir de meilleurs résultats ?

Si nous voulons vraiment être efficaces, nous devons recourir à des traitements peu invasifs qui peuvent être inconfortables ou un peu douloureux. L’infiltration de Botox ou d’acide hyaluronique et les lasers peuvent être un peu douloureux mais une anesthésie locale topique peut être appliquée, sous forme de crèmes, 30 minutes avant les traitements.

Si l’on parle de traitements anti-âge, quel est le plus efficace ?

On ne peut pas parler de traitement unique comme étant le plus efficace, mais il faut plutôt procéder à un traitement global, car une série de changements apparaissent au cours du processus de vieillissement. Non seulement des rides apparaissent, mais aussi des taches cutanées, des plis cutanés ou des rides profondes dues à la flaccidité et à l’affaissement des tissus. Les plus efficaces sont donc les traitements complémentaires, le Botox, ainsi que les infiltrations d’acide hyaluronique pour les rides et l’amélioration de l’apparence de la peau. Le traitement au laser et la cryothérapie (azote liquide) pour les taches ou les lasers ablatifs pour les rides, et pour retendre la peau, les fils, la radiofréquence ou les ultrasons peuvent être utiles.

Le Botox est l’un des traitements du visage les plus demandés

Et pour les rides en particulier ?

Cela dépend de la localisation et du type de rides. Par exemple, le traitement de choix pour les rides d’expression frontale et périoculaire (pattes d’oie) est le Botox. D’autre part, si nous voulons traiter les rides dues au photovieillissement, les rides structurelles, nous devons utiliser des lasers ablatifs tels que le CO2 ou le fraxel.

De nombreuses personnes sont également préoccupées par la flaccidité. Quel traitement améliore ou met fin à ce problème ?

Tous les traitements améliorent, mais ne mettent pas fin au problème, car la flaccidité est un processus dégénératif naturel du vieillissement des tissus. Nous pouvons infiltrer des produits tels que l’hydroxyapatite de calcium (Rasiesse), l’acide polylactique (sculptra) et Ellanse (polycaprolactone). Générer une tension plus importante avec des fils tendeurs d’acide polylactique ou d’AOP (polydioxanone) ou recourir à la radiofréquence monopolaire (Thermage) ou aux ultrasons qui atteignent le tissu musculaire (Ulthera). Tous ces traitements induisent une synthèse de collagène, générant une tension plus importante dans les structures du visage.

 

 

Comment choisir un bon chirurgien esthétique ?

 

bon-chirurgien-esthétique

Toutes les opérations de chirurgie plastique nécessitent une procédure minutieuse qui comprend des phases préopératoire, interventionnelle et postopératoire Toutefois, un médecin ne peut pas opérer s’il ne remplit pas les conditions professionnelles et légales, même s’il s’estime prêt à le faire. C’est pourquoi, dans cette publication, je vais commenter la manière de choisir un chirurgien plastique en Colombie de manière sûre et correcte. Vous devez toujours garder à l’esprit qu’il ne s’agit pas seulement d’évaluer le spécialiste en chirurgie plastique, mais aussi le lieu où l’opération sera pratiquée et chacun des instruments utilisés par le chirurgien.

Actuellement, de nombreux médecins ne sont pas certifiés ou en condition professionnelle pour pratiquer des opérations chirurgicales et pourtant, ils le font quand même. Avec mes recommandations, vous serez prêt non seulement à choisir le meilleur chirurgien plastique en Colombie, mais aussi à vous renseigner sur tous les détails nécessaires pour que votre opération ou le changement que vous voulez apporter à votre corps se déroule comme vous le souhaitez.

Nous vivons dans une société qui, dans son empressement à corriger ou à améliorer une partie de votre corps, laisse de côté de nombreux détails essentiels. Mes recommandations sont les suivantes :

Trouver un chirurgien certifié

Mon conseil en tant que chirurgien plasticien est de vous informer sur la formation académique du spécialiste, les diplômes qu’il a reçus, sa spécialisation en tant que chirurgien plastique et, plus important encore, son expérience en matière d’opérations esthétiques. Si vous doutez de certaines des caractéristiques ci-dessus, il est préférable de trouver un autre spécialiste avec lequel vous vous sentez à 100 % en sécurité.

Si vous êtes à Paris vous pourrez aller à la rencontre de bon chirurgien esthétique à paris qui offre un service impeccable .

Idéalement, vous devriez vérifier auprès du spécialiste en chirurgie plastique s’il a eu des problèmes ou des antécédents juridiques de faute professionnelle avant de vous faire opérer. Aujourd’hui, sur dans le monde, il y a de nombreux cas de médecins qui ont un faux titre de spécialisation et les patients ne connaissent pas ce sujet, ce qui représente un grand danger pour celui qui décide d’opérer avec ce chirurgien plastique.

Si vous voulez savoir comment choisir un chirurgien plastique certifié dans un pays, vous pouvez lire une de mes précédentes publications. Dans la même publication, je vous montrerai également comment vérifier ma certification au sein de la Société  de chirurgie plastique esthétique et reconstructive.

Renseignez-vous sur la chirurgie plastique que vous souhaitez avoir

Faites d’abord des recherches sur la procédure et demandez-vous s’il est réellement possible de faire cette correction ou cette amélioration dans votre corps. Lorsque vous savez ce que vous voulez, il sera plus facile de comprendre ce que le spécialiste vous expliquera. Ne laissez aucun doute, demandez tout ce que vous pensez nécessaire à propos de la procédure, jusqu’à ce que vous sentiez que les résultats seront tels que vous les souhaitez.

Les chirurgiens plastiques doivent créer une bonne relation avec le patient ; par conséquent, la communication doit être adéquate pour que chaque personne qui se rend au cabinet du médecin reparte avec la conviction qu’elle sera opérée par le meilleur chirurgien plastique d »un pays.

S’assurer qu’il y a une salle d’opération

Souvent, les patients ne connaissent la salle d’opération que le jour de la chirurgie plastique, mais il est essentiel que vous vous assuriez qu’il y a une salle d’opération. Je fais cette remarque parce qu’il y a des spécialistes qui effectuent leurs opérations dans le bureau et c’est grave et insuffisant. Si vous vous rendez dans une clinique, il y aura certainement une salle d’opération ; dans le cas d’un bureau individuel, vous devrez vous occuper de ces détails.

Il est essentiel de souligner que les seules procédures esthétiques qui sont effectuées au bureau sont les procédures non invasives, comme l’application de Botox. Il convient que le chirurgien plasticien utilise son cabinet dans un bloc opératoire adapté et respectant toutes les normes sanitaires nécessaires, afin de prendre soin de la santé du patient. Une autre question importante est celle des instruments utilisés dans les interventions, qui doivent être stérilisés pour éviter les complications sanitaires chez les patients.

Visitez aussi ce site web pour plus d’informations : https://pres-de-chez-vous.aufeminin.com/forum/un-bon-chirurgien-esthetique-fd3164681

Un chirurgien plasticien opère au moins dans un pays

Évitez de regrouper les opérations qui sont dangereuses pour votre santé
S’il est vrai qu’il y a des patients qui ont besoin de deux opérations pour un meilleur résultat ou parce que les deux procédures ne présentent aucun danger pour leur santé, cela ne signifie pas que le patient peut regrouper les opérations qu’il souhaite faire pratiquer par le chirurgien plastique. En tant que spécialiste en chirurgie esthétique, j’étudierai toujours votre cas pour déterminer quelles opérations je peux effectuer en une seule fois. Soyez particulièrement prudent avec les médecins qui vous proposent plusieurs opérations sans mesurer les complications qui peuvent survenir pendant que vous êtes en train de vous faire opérer ou dans la période post-opératoire. Si vous voulez savoir quelles opérations de chirurgie plastique je peux effectuer en une seule fois, vous pouvez consulter l’une de mes publications précédentes.

Éliminer les offres à bas prix

Ne faites jamais confiance aux chirurgiens plastiques qui vous proposent des opérations peu coûteuses, car elles sont susceptibles d’entraîner des fautes professionnelles et de graves conséquences. En outre, vous dépenserez plus d’argent plus tard pour qu’un autre chirurgien plastique répare la partie de votre corps qui n’allait pas et l’expression « pas cher, c’est cher » s’appliquerait.

Apprendre à différencier les spécialistes

Dans le monde de la médecine, il y a deux types de spécialistes : ceux qui se consacrent à la chirurgie plastique et ceux qui se présentent comme des chirurgiens esthétiques ou de l’esthétique et qui pratiquent des interventions malgré une autre spécialisation. En général, les chirurgiens plasticiens peuvent effectuer des traitements esthétiques, comme l’application d’acide hyaluronique sur le visage d’un patient ; cependant, les médecins esthétiques qui n’ont pas étudié pour pratiquer la chirurgie plastique ne devraient évidemment pas le faire. Il est important que vous identifiez ces différences afin de prendre la meilleure décision et d’éviter un résultat négatif après l’opération.

Solliciter des avis sur le chirurgien plasticien

L’idéal serait de pouvoir parler à un patient qui est déjà en période post-opératoire, afin de voir les résultats de son opération et d’entendre son opinion. Cela peut se produire pendant que vous êtes dans la salle d’attente, avant d’entrer dans votre première consultation. Si, pour une raison quelconque, vous ne pouvez pas parler à un autre patient, ne vous inquiétez pas, chaque chirurgien agréé dispose d’une galerie de photos dans son bureau pour que ses patients puissent voir avant et après les opérations. Profitez des images pour demander ce que vous voulez et clarifier vos doutes. Enfin, assurez-vous que les images que vous voyez sont bien celles de ses patients.

Scroll To Top