Ma France je t'aime

Qu’est-ce que lipoedème ?

Q'est ce que Lipoédème

Un lipome est une grosseur sous la peau qui se produit en raison d’une surcroissance de cellules adipeuses. Les médecins considèrent les lipomes comme des tumeurs bénignes, ce qui signifie qu’il s’agit de tumeurs non cancéreuses.

Cependant, les gens peuvent souhaiter enlever un lipome qui provoque des douleurs, des complications ou d’autres symptômes. Certaines personnes sont également préoccupées par l’aspect esthétique des lipomes.

Les lipomes peuvent apparaître n’importe où sur le corps où des cellules adipeuses sont présentes, mais ils ont tendance à apparaître sur les épaules, la poitrine, le tronc, le cou, les cuisses et les aisselles. Dans des cas moins fréquents, ils peuvent également se former dans les organes internes, les os ou les muscles.

Les lipomes sont doux au toucher et peuvent se déplacer légèrement sous la peau lorsque l’on appuie dessus. Ils se développent généralement lentement sur une période de plusieurs mois ou années et atteignent généralement une taille d’environ 2 à 3 centimètres (cm). Parfois, les gens ont des lipomes géants, qui peuvent atteindre plus de 10 cm.

Dans cet article, nous examinons les causes, les symptômes et les implications sanitaires d’un lipome. Nous abordons également les facteurs de risque, le diagnostic et l’élimination.
Causes
Souvent, les lipomes ne provoquent pas d’autres symptômes.

Les médecins ne comprennent pas entièrement ce qui provoque un lipome.

Certaines personnes héritent d’un gène défectueux de leurs parents qui peut provoquer un ou plusieurs lipomes. Ce phénomène est rare et est connu sous le nom de lipomatose multiple familiale.

Les lipomes peuvent survenir plus fréquemment chez les personnes souffrant de pathologies spécifiques, telles que :

le syndrome de Gardner
Le syndrome de Cowden
La maladie de Madelung
adiposis dolorosa

Les chercheurs ont également suggéré que certains lipomes peuvent résulter d’une blessure qui implique un impact important sur la zone.
Symptômes

Une personne atteinte d’un lipome ressent généralement une masse molle et ovale juste sous la peau. Les lipomes sont généralement indolores, sauf s’ils affectent les articulations, les organes, les nerfs ou les vaisseaux sanguins. Dans la plupart des cas, ils ne provoquent pas d’autres symptômes.

Une personne atteinte d’un lipome qui se manifeste plus profondément sous la peau peut ne pas être capable de le voir ou de le sentir. Cependant, un lipome profond peut exercer une pression sur les organes internes ou les nerfs et provoquer des symptômes associés. Par exemple, une personne atteinte d’un lipome sur ou près des intestins peut avoir des nausées, des vomissements et de la constipation.

Implications pour la santé

Les lipomes sont des masses bénignes de cellules adipeuses. Cependant, les experts ne s’entendent pas sur le fait que les lipomes peuvent ou non devenir cancéreux. Une masse de cellules adipeuses cancéreuses est connue sous le nom de liposarcome.

Sur la base de recherches, de nombreux experts ont conclu que les liposarcomes ne se développent pas à partir de lipomes, mais qu’il s’agit en fait d’un type de tumeur différent. Ils pensent que les médecins confondent parfois les liposarcomes avec les lipomes.

À l’inverse, d’autres experts pensent que les lipomes peuvent contenir à la fois des cellules cancéreuses et précancéreuses, mais qu’il est extrêmement rare qu’un lipome devienne cancéreux.

Les facteurs de risque
Un taux de cholestérol élevé et l’obésité sont des facteurs de risque de développer un lipome.

Il est assez fréquent qu’une personne développe un lipome. Les experts estiment qu’environ 1 % des personnes ont un lipome.

Les personnes dont un membre de la famille a un ou plusieurs lipomes ont un risque plus élevé de développer cette maladie. Les lipomes sont également plus susceptibles de se produire chez les personnes âgées de 40 à 60 ans.

Parmi les autres facteurs de risque de développer un lipome, on peut citer

l’obésité
un taux de cholestérol élevé
diabète
maladie du foie
intolérance au glucose

Quand consulter un médecin

Les gens doivent toujours informer leur médecin s’ils remarquent des changements dans un lipome ou si d’autres grosseurs apparaissent. Ces changements peuvent concerner le lipome :

augmentation de la taille ou croissance soudaine et très rapide
être douloureux
devenir rouge ou chaud
se transformer en une masse dure ou inamovible
entraînant des modifications visibles de la peau sous-jacente

Diagnostic
Un scanner peut aider un médecin à diagnostiquer un lipome.

Les médecins peuvent généralement diagnostiquer un lipome à l’aide d’un simple examen physique.

Ils peuvent commencer par inspecter et palper la masse. Si le lipome est gros ou douloureux, le médecin peut ordonner des examens pour vérifier s’il est cancéreux.

Ils peuvent utiliser les tests suivants :

biopsie : le médecin prélève un petit échantillon de cellules de la masse et examine le tissu au microscope pour rechercher des signes de cancer
échographie
IRM
CT scan

Quand l’éloignement est-il nécessaire ?

Les lipomes sont généralement inoffensifs, de sorte que la plupart des gens n’ont pas besoin d’une opération pour les enlever. Les gens peuvent vouloir enlever un lipome qui :

est cancéreux
est importante ou en pleine croissance
provoque des symptômes gênants, tels que la douleur et l’inconfort
interfère avec les fonctions corporelles normales
provoque une détresse pour des raisons esthétiques
le médecin n’est pas en mesure de confirmer qu’il s’agit d’un lipome plutôt que d’un autre type de tumeur

Procédure d’éloignement

Un médecin peut souvent enlever un lipome par voie chirurgicale. Une des méthodes consiste à pratiquer une petite coupure dans la peau et à retirer le lipome par pression. La personne est généralement sous anesthésie locale pendant l’intervention et devrait pouvoir rentrer chez elle le jour même.

Un médecin peut avoir besoin de faire une incision plus importante pour enlever entièrement les gros lipomes. Il est également possible d’enlever certains lipomes par liposuccion. Pour ce faire, le médecin devra couper dans la masse et insérer un tube fin et creux à travers l’incision. Il utilisera ensuite le tube pour aspirer la masse de cellules adipeuses hors du corps.

Après l’opération, le médecin enverra généralement le matériel du lipome à un laboratoire pour analyse. Ce type d’opération ne laisse souvent qu’une petite cicatrice une fois la plaie cicatrisée.
Perspectives

Les lipomes sont des tumeurs graisseuses inoffensives qui peuvent se former sous la peau. Elles sont généralement indolores et ne nécessitent pas de traitement. Toutefois, un médecin peut retirer chirurgicalement un lipome s’il provoque des douleurs ou d’autres symptômes, ou si la personne veut s’en débarrasser pour des raisons esthétiques.

Les tumeurs graisseuses peuvent être bénignes ou cancéreuses. Cependant, les experts ne parviennent pas à s’entendre sur le fait que les lipomes eux-mêmes peuvent devenir cancéreux ou non. Il est essentiel de consulter un médecin si un lipome devient douloureux, grossit ou se modifie de toute autre manière.

 

Liposuccion Paris

Consulter ce  forum pour en savoir plus : https://forum.doctissimo.fr/forme-beaute/chirurgie-esthetique/liposuccion-2018-sujet_218677_1.htm

Que faire après une liposuccion ratée ?

 

liposuccion-paris

Après des heures de recherche et de réflexion pour le choix d’un chirurgien, , la dernière chose que les patients veulent vivre, ce sont des résultats qui les laissent dans une situation pire qu’avant ! A quoi ressemble une mauvaise liposuccion ? Et plus important encore, que pouvons-nous faire quand on se retrouve dans une telle situation?

Signes d’une mauvaise liposuccion

Maintenant, il est important de noter que les résultats d’une liposuccion prennent généralement de 3 à 6 mois pour se stabiliser. C’est à cause de tous les gonflements possibles liés à l’intervention. Une fois que vos résultats sont stables et définitifs, que devriez-vous rechercher pour savoir si vous avez reçu ou non une mauvaise liposuccion ?

Il y a plusieurs irrégularités de contour et de forme qui sont des signes évidents d’une mauvaise liposuccion. Si vous avez ondulations et de la peau ridée dans les zones , c’est souvent un signe que pas assez de graisse a été enlevée de la zone. Un autre signe est l’apparition de bosses ou de mottes dans ces zones qui sont le résultat d’une liposuccion trop agressive. De plus, un protocole postopératoire inadéquat peut entraîner des cicatrices internes et externes. Enfin, toute inégalité ou irrégularité de forme ou de contour peut résulter d’une mauvaise liposuccion. Cela se produit pour plusieurs raisons telles que l’élimination asymétrique de la graisse, la greffe de graisse asymétrique ou tout simplement parce que l’on ne connaît pas les préférences exactes du patient quant à son esthétique idéale.

Révisions de la liposuccion

Certains chirurgiens hésitent à pratiquer des cas de révision de liposuccion. Elle est souvent plus difficile qu’une liposuccion primaire en raison de l’irrégularité du contour et du tissu cicatriciel possible. De plus, de nombreux patients qui s’intéressent aux révisions de liposuccion ont eu une mauvaise expérience de liposuccion la première fois, de sorte que leur décision suscite une certaine hésitation et de la peur. Quoi qu’il en soit, certains docteurs effectuent des révisions de liposuccion chaque semaine et possèdent des décennies d’expérience avec de nombreux cas de liposuccion secondaire. Vous pouvez trouver de bon spécialistes de la liposuccion en contactant ces sites web : https://centre-colisee-med.fr/  www.lipofine.com‎  ,  https://drderhy.com/  ,  https://www.dr-laurenthalimi.com/ ,  https://www.crpce.com  et  https://www.cshp.fr .

Clés pour corriger un mauvais résultat de liposuccion

Lorsqu’elle est réalisée par un chirurgien expérimenté, la liposuccion haute définition VASER est l’option numéro un pour toutes les interventions de révision de liposuccion. La raison principale est qu’elle permet d’éliminer complètement la graisse des couches superficielles et profondes en faisant fondre la graisse avant de la liposuccion. Dans le cas des mottes de divots, il est trop difficile de simplement ajouter de la graisse dans une petite région ; la solution consiste donc à enlever toutes les couches de graisse environnantes pour uniformiser l’ensemble. Un avantage secondaire de cette méthode est qu’elle permet un transfert de graisse uniforme et des résultats lisses puisque la graisse est sous forme plus liquide.

Scroll To Top