Ma France je t'aime

Comment se préparer pour une rhinoplastie

Rhinoplastie

Ce qui se passe pendant la rhinoplastie et comment s’y prendre ?

La rhinoplastie consiste à modifier les os (partie supérieure) et le cartilage (partie inférieure) du nez pour obtenir les différents résultats esthétiques souhaités : nez plus étroit, pont plus haut, pointe plus affinée, suppression d’une bosse, etc. Il existe deux types d’incisions que le chirurgien peut faire. L’un est communément appelé l’approche  » fermée  » ou endonasale, et consiste en une incision à l’intérieur du nez. L’autre est appelée l’approche  » ouverte  » ou externe, et implique également une autre incision à travers la columelle, ou ce pont de tissu entre les narines. La peau est alors soulevée pour permettre la réalisation d’une rhinoplastie. Selon le nouveau nez souhaité, la restructuration du cartilage et des os sera différente. Le degré de cartilage par rapport à l’os varie selon les personnes. Il n’est pas nécessaire de casser tous les nez. Si la plus grande partie de votre nez est constituée de cartilage et que vous avez très peu d’os, je n’aurai pas nécessairement besoin de casser le nez du tout. Casser le nez se fait généralement plus dans le processus de redressement d’un nez ou de rétrécissement d’un pont osseux très large. Avec la procédure fermée, l’incision est faite à l’intérieur du nez, il n’y a donc pas de cicatrice visible. Dans le cas d’une intervention ouverte, un chirurgien compétent devrait pouvoir refermer l’incision sur la columelle avec précaution, de sorte que vous ne puissiez pas détecter de cicatrice.

Si vous envisagez une rhinoplastie

La première étape est une consultation avec un chirurgien compétent pour cette procédure. Votre chirurgien évaluera votre nez et vous posera des questions, dans le but de comprendre votre esthétique personnelle et d’évaluer vos besoins. L’écoute est l’une des compétences les plus importantes du chirurgien.

Lors de l’examen physique, votre nez sera vu seul et en relation avec la forme et la taille de votre visage. Le nez doit partager les caractéristiques du visage et les accentuer pour créer une harmonie. L’ethnicité est une considération majeure de nos jours. L’esthétique peut être améliorée tout en conservant la beauté naturelle associée à une culture ou une race donnée. Les chirurgiens rhinoplasticiens sont aujourd’hui beaucoup plus habiles à l’analyse du visage et sont probablement plus sceptiques lorsque les gens demandent des changements irréalistes. Ils sont conscients des limites de la rhinoplastie et des problèmes causés lorsque ces limites sont dépassées.

Questions que vous devriez poser

Recherchez un chirurgien plasticien ou un oto-rhino-laryngologiste (ORL) certifié qui travaille avec tous les aspects du nez. N’ayez pas peur de poser des questions. Votre chirurgien doit être ouvert et franc, et non pas insulté.

Assurez-vous que la rhinoplastie est une priorité dans sa pratique. Vous devez pouvoir faire confiance au personnel et à l’établissement.
Demandez si vous serez sous sédatif ou sous anesthésie générale.
Renseignez-vous sur le taux de révision du chirurgien. Même parmi les meilleurs chirurgiens, vous devriez vous attendre à un taux de 5 à 7 %.

Gérer vos attentes

Il est important que votre chirurgien discute avec vous d’attentes réalistes. Les émissions de télévision et les vidéos en ligne montrent souvent des photos avant et après la rhinoplastie et donnent l’impression qu’elles ont été prises un jour après l’intervention. Il faut du temps pour obtenir des résultats ; cela ne se produit pas lorsque les pansements se détachent.

Apporter des photos de magazines peut vous aider à identifier pour votre chirurgien ce qui vous semble attrayant. Cependant, sachez que les comparaisons directes peuvent être préjudiciables, surtout lorsqu’il y a peu ou pas de similitude entre vos structures faciales et celles des personnes figurant sur les photos.

Scroll To Top