Ma France je t'aime

Trouver le bon Architecte d’intérieur

 

architecte d'intérieur Geneve

L’image n’est peut-être pas tout, mais il ne fait aucun doute qu’elle est un domaine très important à plusieurs égards. L’un d’eux se trouve chez nous et nous nous efforçons de lui donner l’image que nous aimons le plus et avec laquelle nous nous sentons le plus à l’aise. Le choix de la décoration intérieure de notre maison requiert donc une certaine attention.

S’il s’agit d’un changement d’image dû au passage du temps, ce sera peut-être plus facile. Après avoir défini nos goûts en matière de décoration, il peut suffire d’ajouter certains éléments ou de modifier légèrement la couleur de certains murs. Toutefois, cela change si nous nous retrouvons avec une maison que nous venons d’acheter et que nous voulons la rénover à notre goût.

Des espaces agréables

Le choix de la nouvelle décoration intérieure d’une maison dépend évidemment du goût de chaque propriétaire. Malgré cela, nous allons essayer d’exposer quelques idées pour obtenir des espaces avec une atmosphère agréable et confortable. Un de ceux dans lesquels vous pouvez à la fois vous détendre et inviter votre famille et vos amis à passer une bonne soirée.

C’est pourquoi nous allons opter pour des tons neutres. Si nous avons de la lumière naturelle, les entrées seront les meilleures couleurs pour en tirer le meilleur parti. Ainsi, nous sommes entre le choix de couleurs comme le beige, l’ocre, une nuance douce de gris ou le blanc. Avec n’importe lequel d’entre eux, nous parviendrons à ce que notre salon ou les chambres à coucher offrent une atmosphère imbattable.

À partir de là, nous pouvons combiner différentes options pour nous rapprocher de l’aménagement intérieur que nous souhaitons réaliser. Par exemple, nous pouvons utiliser deux couleurs pour peindre les murs. Un exemple que j’utilise habituellement est de combiner le blanc et le gris sur les murs de la chambre à coucher. De ce point de vue, nous pourrions générer une atmosphère détendue et idéale pour le repos à travers une image moderne.

Éléments décoratifs

Un autre point en faveur de l’utilisation de ce type de teintes dans la décoration intérieure des pièces de notre maison est la facilité qu’elles offrent lors de la décoration. Comme il s’agit de couleurs neutres, elles ont la capacité de s’intégrer à différents motifs décoratifs. Ainsi, une décoration minimaliste, contemporaine, méditerranéenne et même rustique pourrait convenir.

Si nous optons pour un aménagement intérieur de décoration neutre, les éléments en bois joueront en notre faveur. Toutes les couleurs que nous avons mentionnées se combinent très bien avec lui et dans le cas du revêtement de sol, il est très courant de choisir un parquet. Si, au contraire, nous préférons quelque chose de plus minimaliste et avec des lignes droites, les meubles blancs intégrés dans la pièce seront parfaits pour le design intérieur que nous voulons obtenir.

Votre aménagement intérieur

Avec ces idées, nous voulons vous donner un coup de main au cas où vous auriez des doutes ou ne sauriez pas par où commencer. Si c’est le cas, il n’y a pas lieu de s’inquiéter, car il existe aujourd’hui de nombreuses options pour la décoration intérieure de votre maison et vous êtes sûr de trouver celle qui vous convient le mieux.

Et si vous avez besoin d’un professionnel dans votre région pour vous aider et vous conseiller pour changer la décoration de votre maison, il suffit de demander un devis.

Pourquoi avez-vous besoin d’un architecte d’intérieur ?

Lorsqu’il s’agit de rénover une maison ou une entreprise, de nombreuses personnes décident de faire appel à un architecte d’intérieur, un décorateur ou un architecte professionnel. Cependant, la plupart d’entre eux ne savent pas exactement de quel profil ils ont besoin, notamment parce qu’ils ne comprennent généralement pas les tâches qu’ils auront à accomplir.

Qui recherchons-nous ? Un architecte, un décorateur ou un designer d’intérieur ?Cela ne fait pas de différence ? Non, ça n’a pas d’importance. Bien qu’il soit très courant de confondre le métier d’architecte d’intérieur et de décorateur, il s’agit de deux profils très différents.

+D’un côté, nous avons l’architecte d’intérieur. Pour pouvoir utiliser ce nom, vous devez tout d’abord posséder un diplôme universitaire qui prouve que vous avez suivi ces études. Malheureusement, il est très fréquent que des personnes sans aucune formation, ou avec une formation différente de celle-ci, accrochent cette médaille. Avec les risques que cela comporte.

Maintenant, qu’est-ce que le designer a que les autres n’ont pas ? L’architecte d’intérieur possède les connaissances techniques et créatives nécessaires pour créer des espaces fonctionnels. Il est capable de modifier les éléments constructifs pour changer l’espace et sa distribution. Maximiser les aspects positifs et minimiser les aspects négatifs.

Cette discipline suit une méthodologie bien définie, rien n’est dû au hasard. Les conceptions doivent être adaptées aux besoins du client et s’inscrire dans ses limites budgétaires. Le processus commence par la mise sur papier des premières idées, le brainstorming. Une fois que vous avez les premières esquisses, le travail de recherche est essentiel. Cela vous permettra d’acquérir des connaissances sur les processus et les limites techniques, entre autres.

Enfin, une fois le projet bien défini, et à l’aide de plans et d’infographies. Cela doit être approuvé par le client. Le concepteur est ensuite chargé de diriger les corps de métier sur le site afin d’en assurer la bonne exécution.

Dit comme ça, cela ne semble pas difficile. Cependant, pour réaliser un bon projet, l’architecte d’intérieur est un spécialiste en : histoire du design, dessin artistique et géométrique, marketing, calculs structurels, construction, installations, acoustique et éclairage, restauration et rénovation, psychologie de la perception, etc. Nous pourrions continuer, mais je pense que le concept est clair.

Alors pourquoi le confond-on avec un décorateur ?

Il est vrai que la décoration fait partie des connaissances d’un architecte d’intérieur. Le contraire n’est pas vrai.

Comme nous l’avons déjà mentionné, le décorateur n’a pas de diplôme universitaire en architecture d’intérieur (pour ceux qui ne le savent pas, c’est une autre façon d’appeler le design d’intérieur), et comme vous pouvez le comprendre, il n’a pas non plus les connaissances techniques nécessaires.

Le travail d’un décorateur commence toujours (et c’est important) avec le travail déjà terminé et l’espace bien défini. C’est alors qu’il peut se consacrer au choix des couleurs, des textures, des lumières, etc. Sa fonction est d’habiller l’espace et de fournir le style qui convient le mieux à son client.

Mais si on appelle un architecte, c’est mieux ?

Après ces années de crise, il est très fréquent de trouver des architectes qui se consacrent à l’aménagement intérieur. Et même s’il y en a qui sont très doués, on peut dire qu’il s’agit plutôt d’une qualité innée. Pourquoi ? Parce que si l’architecte possède les connaissances techniques nécessaires, l’aménagement intérieur n’est pas sa spécialité. Et donc, il n’a pas acquis d’autres connaissances nécessaires pour le réaliser. La couleur, la psychologie de la perception, l’ergonomie, etc. Ce ne sont là que quelques-unes des compétences qui font de l’architecte d’intérieur la personne qu’il vous faut pour votre projet.

Voir http://etudiant.aujourdhui.fr/etudiant/metiers/fiche-metier/architecte-d-interieur.html pour en savoir plus !

Demander un crédit

demander credit

 

L’accès à une facilité de crédits dans le système financier, doit être une tâche responsable, la même qui doit être ajustée aux besoins de chaque entreprise pour être considéré comme un avantage, ce qui est pourquoi il n’ya pas de plan de financement modèle, mais différentes conditions, en fonction de l’activité, la taille et le temps de récupération de l’argent.

Financement de la croissance de votre entreprise

La croissance d’une entreprise va de pair avec une demande croissante de fonds. Comment optimiser le financement par le biais de prêts pour stimuler le développement.
Lorsqu’une entreprise commence à se développer, le levier financier peut s’avérer essentiel pour éviter de manquer des opportunités et de donner un avantage aux concurrents.
Si vous avez l’intention de recourir à un financement externe pour développer votre entreprise, tenez compte des recommandations suivantes, fondées sur les centaines de cas que nous observons grâce à notre expérience dans ce secteur.

Identifiez clairement le besoin de financement de l’entreprise. Avez-vous besoin d’acheter des fournitures ou des marchandises ? Cherchez-vous à acheter des machines ? Voulez-vous réaménager les locaux ou le lieu de travail ? Envisagez-vous d’acheter une immobilisation ? En ayant une idée claire de ce pour quoi vous avez besoin d’argent, vous pourrez trouver le financement adéquat pour la croissance de votre entreprise et mieux présenter vos besoins.
Demandez conseil.

Évitez les erreurs les plus courantes lorsque vous prenez un crédit. S’il s’agit de votre premier prêt bancaire ou même si vous avez déjà de l’expérience dans la gestion de votre entreprise avec des dettes, veillez à tirer les leçons de vos propres erreurs et de celles des autres, afin de simplifier le processus : ne signez pas d’engagements sans en lire les détails, cherchez des alternatives, évaluez votre crédit.

Choisissez le financement en fonction de vos besoins. Les lignes à court terme – par exemple, les conventions de compte courant, la vente de chèques, l’affacturage, etc. – sont utiles pour financer le fonds de roulement ; en revanche, les lignes à long terme telles que le crédit-bail, les prêts hypothécaires ou les prêts sur nantissement sont de meilleures options pour les investissements plus importants ou avec des délais de remboursement plus longs.

Alignez le prêt sur les flux de trésorerie de l’entreprise. Ce n’est pas la même chose de commencer à rembourser lorsqu’une machine est opérationnelle ou qu’un nouveau site est ouvert que de commencer à rembourser plus tôt. Demandez une durée et un mode de paiement qui correspondent à la trésorerie de votre entreprise. Vous pouvez demander à la banque une simulation ou le flux de trésorerie du prêt et le travailler avec le vôtre pour voir les résultats.

Présentez la documentation complète demandée par la banque. Renseignez-vous sur les exigences et les documents nécessaires pour le type de prêt que vous allez demander, afin d’avoir tout préparé. Cela permettra d’éviter des retards inutiles dans l’octroi du crédit.

Respecter les conditions convenues. Utilisez l’argent aux fins prévues et veillez à le rembourser en temps voulu. Non seulement vous éviterez les frais de retard de paiement et les litiges, mais cela vous aidera à établir un bon historique de crédit pour de futurs prêts. Le crédit bancaire peut vous aider à tirer parti de nouvelles opportunités de croissance.

Pour les jeunes férus de technologie qui cherchent à se constituer un historique de crédit, il est facile de demander un premier prêt. Les entités vérifieront toujours si elles seront en mesure de soutenir le prêt avec les revenus du demandeur, et il est donc conseillé d’évaluer les dépenses fixes mensuelles.

Les smartphones, les tablettes et les smartwatches sont devenus des appareils facilement accessibles, qui sont utilisés par les jeunes désireux d’entrer dans le monde de la finance, comme canal lors de la demande de leur premier prêt.

Actuellement, le simple fait d’être majeur et de disposer d’une pièce d’identité valide suffit pour demander un prêt. Cependant, les jeunes commencent à chercher des options de financement à partir de 22 ans, comme l’a établi la recherche de Biocredit, lorsqu’ils peuvent déjà démontrer un revenu pour soutenir la dette auprès des prêteurs.

Il n’est pas recommandé de le faire pour des montants très élevés, ou qui sont demandés pour acquérir une voiture, une moto ou une maison, car les prix de ces produits sont très élevés et il est nécessaire d’avoir une vie de crédit bien construite pour avoir plus de chances d’approbation.

Pour le premier crédit, vous devez bien réfléchir à la destination de la dette. S’il s’agit de loisirs et de goûts personnels, le versement ne doit pas dépasser 10 % du salaire de la personne. Pour que votre crédit ait plus de chances d’être approuvé, tenez compte des étapes suivantes :

1. revenu de soutien

Les prêteurs vérifient toujours que la personne a les moyens de subvenir à ses besoins. Il est important d’avoir les documents nécessaires qui prouvent ce que vous gagnez pour couvrir les paiements, comme avoir un compte bancaire actif duquel on peut obtenir des relevés mensuels.

2. Évaluez vos dépenses mensuelles fixes

Établissez un plan de paiement en fonction de votre revenu mensuel et du montant à demander. Vous devez évaluer vos dépenses personnelles fixes, comme la nourriture, le transport et les frais de subsistance, et voir si le montant restant peut couvrir les paiements.

3. Examiner divers établissements de crédit

Vous pouvez également vous appuyer sur des entités du secteur de la solidarité, comme les coopératives et les fonds de salariés, qui donnent également à la personne d’autres possibilités d’épargne.

Il est très important d’explorer les différentes options des établissements de crédit. Pour le premier crédit, il est conseillé de ne pas se limiter aux grandes banques, mais de s’appuyer sur des entités du secteur solidaire, telles que les coopératives et les fonds de salariés, qui offrent également d’autres possibilités d’épargne.

4. Respecter votre premier crédit

Il est important de payer ce premier crédit de la meilleure façon possible afin de pouvoir accéder plus facilement à l’avenir à des prêts plus importants, tels que des prêts pour l’achat d’un véhicule, une carte de crédit ou une destination libre pour des goûts personnels ou des vacances, entre autres.

Avec cette première fois, la personne gagne des points en fonction de son comportement en matière de crédit, ce qui lui servira à l’avenir.

5. Non aux versements multiples

Il est conseillé de ne pas étendre le crédit à de nombreuses échéances, car de cette manière le paiement sera plus rapide. Lors des premiers paiements, les versements couvrent une partie plus importante des intérêts de la dette et laissent un montant plus faible pour couvrir le principal de la dette.

Posted in CBD
Scroll To Top