Ma France je t'aime

Quoi attendre d’une abdominoplastie ?

abdominoplastie

Abdominoplastie ou plastie abdominale

La chirurgie du ventre ou abdominoplastie peut aplatir votre abdomen en éliminant l’excès de graisse et de peau et en resserrant les muscles de la paroi abdominale. Elle peut également faire disparaître une partie, voire la totalité, des vergetures de votre bas-ventre. Elle est populaire à la suite d’une grossesse, d’une perte de poids massive ou chaque fois qu’un abdomen flasque avec des muscles faibles altère le contour du corps. La plupart des patients font état d’une meilleure estime de soi à la suite de cette intervention.

Quand envisager une plastie abdominale
Si vous avez de la peau flasque, des vergetures ou un excès de peau dans l’abdomen qui ne s’améliore pas avec un régime ou de l’exercice.
Si la forme de votre abdomen a été affectée par une grossesse ou une perte de poids massive.
Si vous estimez que votre abdomen proéminent est inesthétique.
Si votre confiance en vous est entachée par le contour de votre ventre.

Considérations

Pour
La chirurgie du ventre permet de retrouver un ventre plat.
Vous serez plus beau dans vos vêtements et vos maillots de bain.
Vous aurez un corps d’apparence plus jeune.

Contre
Vous aurez une cicatrice (située dans la zone du bikini).
Une autre grossesse peut influencer les résultats de l’opération, il est donc préférable d’attendre d’avoir fini d’avoir des enfants avant de subir cette intervention ou un relooking complet de la maman.
Une prise de poids après une abdominoplastie peut avoir une incidence négative sur les résultats de l’intervention.
Ce sont les trois principaux avantages et inconvénients à peser lorsque vous envisagez une plastie abdominale. Si vous souhaitez vous concentrer sur ce qui vous est propre, veuillez consulter votre chirurgien esthétique.

Êtes-vous une bonne candidate pour une plastie abdominale ?

Il arrive un moment où vous réalisez que vos efforts en matière de régime et d’exercice physique font baisser les chiffres sur votre pèse-personne mais ne changent pas l’apparence de votre abdomen affaissé et proéminent. Voici quelques raisons courantes pour lesquelles vous pourriez envisager une plastie abdominale :

Le vieillissement, l’hérédité, une grossesse, une intervention chirurgicale antérieure ou des fluctuations de poids vous ont laissé un surplus de peau sur votre abdomen, une faiblesse des muscles abdominaux, ou les deux.
Vous ne fumez pas. Fumer ralentit le processus de guérison et augmente le risque de complications graves pendant et après l’opération. Si vous fumez, vous devez arrêter au moins six semaines avant l’intervention.
Votre poids est stable. Les personnes minces présentant un surplus de graisse et une peau lâche au niveau du bas-ventre sont les meilleurs candidats ; si vous êtes généralement obèse, cette intervention ne vous convient pas.
Si vous avez une quantité importante de graisse intra-abdominale autour de vos organes internes, vous devrez peut-être perdre du poids avant d’envisager une plastie abdominale.
Vous êtes en bonne santé physique. Vous devez être en relativement bonne forme physique pour tolérer cette intervention.
Vous avez fini d’avoir des enfants. Les muscles qui sont réparés lors d’une abdominoplastie peuvent se séparer à nouveau lors d’une future grossesse.
Les cicatrices internes ou externes de toute chirurgie abdominale antérieure peuvent également affecter votre candidature.
Si vous êtes en bonne santé générale, que vous avez une attitude positive et des attentes réalistes, vous êtes très probablement un bon candidat pour cette intervention.

La plastie abdominale traite la peau abdominale distendue.
Après l’intervention, vous aurez un abdomen plus ferme et plus plat.
Informations détaillées sur l’intervention
Comment se déroule une plastie abdominale ?
Au cours de cette intervention, le chirurgien retire la peau abdominale relâchée et resserre les muscles abdominaux à l’aide de sutures.

 

Voir “https://fr.wikipedia.org/wiki/Abdominoplastie” pour en savoir plus sur le sujet

Augmentation mammaire en île de France

augmentation mammaire-_2

 

Si vous avez envisagé de recourir à la chirurgie esthétique des seins, il est fort probable que vous vous soyez également demandé si vous aviez besoin d’une augmentation mammaire et/ou d’un lifting des seins.

Le corps d’une femme subit de nombreux changements au cours de sa vie, notamment pendant la grossesse et l’allaitement. Les seins peuvent perdre leur éclat de jeunesse et même commencer à s’affaisser sur la poitrine. Ces changements ne sont pas uniquement réservés aux femmes ayant des seins volumineux et lourds ; les femmes à petite poitrine peuvent également voir leurs seins dégonflés ou tomber vers le bas.

Alors, comment déterminer si le retour à une poitrine d’apparence jeune passe par une augmentation mammaire, un lifting mammaire ou les deux ? Plusieurs facteurs entrent en jeu au moment de prendre cette décision. Les trois points les plus importants sont la position du mamelon, votre désir d’augmenter le volume des seins et la taille globale des seins que vous souhaitez obtenir. C’est la combinaison de ces objectifs spécifiques à chaque patient qui devrait vous guider dans la bonne direction.

Position du mamelon

Si vous vous regardez dans le miroir et que vous remarquez que vos mamelons pointent vers le bas ou se trouvent sous le pli de la poitrine, vous êtes peut-être une bonne candidate pour un lifting mammaire. L’affaissement des tissus ou la perte de volume peut entraîner un changement de position du mamelon/de l’aréole, son étirement ou son élargissement. Lorsque les seins perdent du volume et deviennent plus lourds au niveau du pôle inférieur, le mamelon s’affaisse également. Tout en relevant le tissu mammaire, un lifting des seins repositionnera également le mamelon/l’aréole dans une position plus proportionnée. Pendant la mastopexie, votre chirurgien peut également remodeler votre mamelon/aréole.

Volume

Le volume des seins fait référence à l’aspect rond ou plein de vos seins. Une perte de poids peut donner aux seins un aspect plat ou trop petit. En outre, l’âge, la grossesse et l’allaitement peuvent faire grossir les seins, puis les faire dégonfler. Dans ce cas, un implant mammaire peut être utilisé pour redonner du volume à la poitrine et améliorer la forme de vos seins. Un lifting des seins peut également être nécessaire pour remédier au relâchement des tissus.

Taille des seins

Il s’agit de l’intervention de chirurgie plastique esthétique la plus courante pratiquée chaque année, mais il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les femmes ne sont pas satisfaites de la taille de leurs seins. Il se peut que vous ayez toujours voulu des seins plus volumineux ou que vous souhaitiez corriger des seins asymétriques. Au cours de votre consultation, votre chirurgien plasticien vous expliquera toutes les options qui s’offrent à vous en matière d’implants. Vous aurez également la possibilité d’essayer plusieurs tailles d’implants, ce qui vous donnera une meilleure idée de votre apparence après l’intervention.

Combinaison d’une augmentation mammaire avec un lifting des seins

Un lifting des seins et une augmentation mammaire peuvent être réalisés seuls ou combinés en une seule intervention. Combiner ces deux interventions peut vous faire économiser de l’argent et du temps de récupération. Toutefois, le fait de choisir de procéder à un lifting des seins plusieurs années après votre augmentation mammaire ne posera normalement pas de problème.

Tout commence par une consultation d’augmentation mammaire

Commencez votre voyage par une consultation avec un chirurgien plasticien certifié par le conseil d’administration et possédant des années d’expérience. Il sera un membre essentiel de votre équipe et vous accompagnera tout au long de cette intervention esthétique qui changera votre vie. Lorsque vous choisissez un chirurgien plasticien agréé, demandez à voir ses photos avant et après. Celles-ci vous donneront une bonne idée de leur style et de leur niveau de compétence. Le plus grand nombre de photos qu’il a à offrir peut souvent être un indicateur de la satisfaction de ses patients et de son niveau d’expérience.

Votre consultation doit consister en une évaluation approfondie, centrée sur le patient, au cours de laquelle votre chirurgien répondra à vos premières questions, prendra connaissance de vos antécédents médicaux et déterminera les résultats que vous souhaitez obtenir. Ensuite, le chirurgien évaluera la forme des seins, la position des mamelons et la taille des seins. Ensemble, vous déterminerez la ou les interventions qui vous permettront d’obtenir les résultats souhaités.

Choisir le “bon” chirurgien plasticien pour votre augmentation mammaire peut sembler facile au premier abord. Cependant, ne vous laissez pas tromper par une salle d’attente luxueuse ou des prix trop beaux pour être vrais. De nombreux médecins sont prêts à vous opérer, mais il faut un chirurgien plasticien expérimenté et bien formé pour obtenir en toute sécurité les résultats naturels et proportionnés que vous souhaitez.

Pour faciliter le processus, commencez par poser ces cinq questions simples. Leurs réponses et la conversation que vous aurez ensuite avec le médecin feront du choix du meilleur chirurgien plasticien un jeu d’enfant.

Où mon opération sera-t-elle pratiquée ?

Dans un souci de sécurité, toutes les opérations de chirurgie plastique esthétique doivent être réalisées dans un centre de chirurgie ambulatoire agréé, un établissement chirurgical agréé ou un bloc opératoire d’hôpital. Votre augmentation mammaire doit être réalisée dans un établissement ultramoderne, prêt à intervenir en cas de complications.

En outre, un anesthésiste certifié par le conseil d’administration doit superviser l’opération. De nombreux chirurgiens plasticiens mettront leur anesthésiste à votre disposition pour que vous puissiez le rencontrer avant votre augmentation mammaire, ce qui vous donnera l’occasion de poser des questions ou de faire part de vos préoccupations.

Pour plus d’informations, je vous incite à visiter :

  1. https://www.riccardomarsili.fr/augmentation-mammaire-paris
  2. https://www.docteursarfati.com/
  3. https://www.crpce.com/chirurgie-esthetique
  4. https://drderhy.com/traitements/
  5. https://www.chirurgie-esthetique-vincent-masson.com

Hyperplasie adipeuse paradoxale c’est quoi

 

Hyperplasie adipeuse paradoxale

Il y a environ un mois, le mannequin canadien a publié sur son compte Instagram un post déchirant sur les complications qu’elle a eues avec le traitement CoolSculpting ou plus connu sous le nom de Cryolipolyse. Dans son article, elle explique que la procédure Zeltiq, au lieu d’aider à réduire la graisse, n’a fait qu’agrandir les zones où elle était concentrée.

Le nom donné à cette complication est l’hyperplasie adipeuse paradoxale ou HAP, qui peut se produire lorsque les zones graisseuses à éliminer sont agrandies au lieu d’être réduites et, bien que de nombreux spécialistes affirment ne pas en connaître la cause exacte, il existe des théories telles que l’effet de refroidissement provoque une réaction dans les cellules souches qui entraîne une prolifération de ces dernières, laissant une masse indolore visiblement agrandie, ferme et bien définie, expliquent les experts de la revue Plastic and Reconstructive Surgery of the American Society of Plastic Surgeons.

Rappelons que la cryolipolyse ou CoolSculpting est un traitement qui consiste à éliminer la graisse sous-cutanée sensible au froid et qui est devenu l’un des traitements les plus demandés pour traiter la graisse du ventre ou la graisse sur les côtés des jambes. 

Cette complication est-elle rare ?

Comme mentionné ci-dessus, la cryolipolyse présente des complications “rares” et peu fréquentes telles que l’HTAP. 

Selon les statistiques des fabricants de l’appareil Coolsculpting, l’hyperplasie adipeuse paradoxale se produit dans un cas sur 4 000 cycles de traitement, ce qui représente une incidence de 0,025 %, mais une étude plus récente montre qu’elle se produit dans un cas sur 138 patients.

À cet égard, de l’American Society of Plastic Surgeons, ont décrit leur expérience avec 11 patients qui ont subi une cryolipolyse et ont développé une HTAP, qu’ils ont traitée avec une simple liposuccion pour l’éliminer, avec de très bons résultats.

Malgré cela, l’HTAP est considérée comme gravement sous-estimée, car de nombreux fabricants et fournisseurs n’accordent pas l’importance nécessaire à son incidence chez les patients, la mentionnant comme les patients remarqueront une croissance de la graisse dans la zone traitée.

Cependant, les experts affirment que les cas comme celui du modèle, qui ont été traités plusieurs fois dans la même zone du corps et dans des délais très courts, sont les plus susceptibles de souffrir de ce type de complications et à cela il faut ajouter que parfois ce type de traitement n’est pas effectué par un médecin expert.

De même, les docteurs affirment que les chirurgiens plasticiens doivent faire preuve de beaucoup de sensibilité et d’empathie lorsqu’ils traitent des patients souffrant d’HTAP, car ils doivent très bien expliquer au patient ce qui s’est passé avec le traitement et lui proposer en même temps des solutions possibles comme la liposuccion assistée.

  • Machine de cryolipolyse
  • Extraction de graisse sous-cutanée sensible au froid
  • Liposuccion assistée

Sur la base des résultats obtenus, le Docteur a recommandé l’utilisation de la liposuccion assistée pour lutter contre l’HTAP. Il souligne toutefois que les patients qui ont subi une liposuccion assistée ont dû attendre plusieurs mois après le traitement Coolsculpting pour que les zones affectées par l’HTAP s’assouplissent, 

La liposuccion est le traitement de référence pour cette complication.

Toutefois, les médecins précisent qu’il s’agit d’un cas rare car les personnes qui subissent une cryolipolyse n’ont pas assez de graisse pour subir une abdominoplastie. Par conséquent, il n’est pas très fréquent que les patients atteints d’HTAP aient besoin d’une abdominoplastie complète, même s’il s’agit d’un traitement qui leur donne un meilleur résultat esthétique.

En conclusion, les médecins et nous-mêmes vous recommandons, avant tout traitement esthétique, d’obtenir de très bons conseils et, surtout, de vérifier que le spécialiste est certifié et possède une expérience suffisante pour le réaliser. 

QU’EST-CE QUE LA CRYOLIPOLYSE

La cryolipolyse est une procédure approuvée par la FDA américaine en 2010.

Il s’agit d’une technique innovante qui utilise des équipements pour réduire les graisses localisées par l’application de températures négatives sur le corps et le visage.

L’objectif de la cryolipolyse est de geler les cellules graisseuses dans les zones difficiles à éliminer afin qu’elles meurent et soient expulsées par l’urine ou la sueur dans les semaines suivantes.

À quoi devez-vous vous attendre si vous subissez une liposuccion ?

Elle ne nécessite pas d’intervention chirurgicale – une certaine zone du corps est simplement refroidie – il s’agit donc d’une procédure totalement indolore. Il n’y a pas d’anesthésie, pas besoin de repos, pas de période postopératoire ?

COMMENT SE DÉROULE UNE SÉANCE DE CRYOLIPOLYSE ?

La cryolipolyse peut agir sur la graisse localisée sur les cuisses, l’abdomen, les bajoues, les hanches, les bras ou les fesses.

Il convient de noter qu’il est appliqué là où il y a de la graisse, et non de la flaccidité.

En une séance, entre 20 et 25 % de la graisse de cette zone est éliminée. Plusieurs séances sont nécessaires. Chaque séance dure entre 30 et 60 minutes.

La zone à traiter est délimitée et une membrane antigel est appliquée afin que la peau ne soit pas endommagée par les basses températures.

Voir https://www.riccardomarsili.fr/medecine-esthetique/coolsculpting-cryolipolyse pour en savoir plus

Scroll To Top